Dernières Infos

Afghanistan: nouvelle offensive aérienne américaine contre les talibans

AFP
06/02/2018

Les Etats-Unis ont lancé une nouvelle offensive aérienne dans le nord de l'Afghanistan contre les talibans, a annoncé mardi le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (CENTCOM).

"Sur les dernières 96 heures, les Etats-Unis ont mené des frappes contre des centres d'entraînement des talibans dans la province du Badakhshan, empêchant ainsi la préparation d'attentats près de la frontière avec la Chine et le Tadjikistan", indique CENTCOM dans un communiqué.

D'anciens véhicules de l'armée afghane saisis par les talibans et en cours de transformation en camions explosifs ont également été détruits, assure l'armée américaine.

Un bombardier B-52 a participé à ces frappes en lâchant à lui seul 24 bombes guidées de précision, ajoute le communiqué, précisant qu'il s'agit d'un record pour ce bombardier stratégique hérité de la Guerre Froide.
"Les talibans ne peuvent se cacher nulle part", a commenté le général John Nicholson, le commandant des forces américaines en Afghanistan, où la guerre est entrée dans sa 17e année.

Interrogé mardi au Congrès américain sur la longueur interminable de ce conflit, le ministre de la Défense Jim Mattis a assuré que la nouvelle stratégie américaine de "formation et soutien" aux forces afghanes était largement approuvée par les alliés des Etats-Unis au sein de la force de l'Otan en Afghanistan.
"Nous avions baissé à 39 pays engagés au sein de la mission de l'Otan en Afghanistan, contre 50 il y a plusieurs années. Aujourd'hui, nous en avons 41. Elle commence à rassembler plus d'alliés", a déclaré M. Mattis.
"Ils y sont parce qu'ils croient en cette stratégie, qui est que les Afghans continuent de mener le gros des combats, mais maintenant avec des conseillers qui apportent le soutien aérien et la puissance de feu de l'Otan pour les aider", a-t-il ajouté.

Après seize ans de conflit et malgré des centaines de milliards de dollars d'aide internationale pour stabiliser l'Afghanistan, les talibans multiplient les attaques contre l'armée et les attentats, y compris à Kaboul.
La nouvelle approche américaine, alors que Donald Trump a longtemps prôné un retrait d'Afghanistan, a été décidée en août après une longue évaluation de la situation sur le terrain, où les autorités afghanes contrôlent moins de 60% du territoire, selon les derniers chiffres officiels.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants