Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Un « terroriste » à Sotchi ?

Le ministère turc des Affaires étrangères a demandé des explications à la Russie à propos de la présence d’un homme accusé par Ankara d’être un « terroriste » à la réunion entre représentants de la société civile et politique syrienne à Sotchi. La demande turque porte sur la présence à Sotchi de Mihraç Ural, présenté par Ankara comme étant le chef d’un groupe d’inspiration marxiste, baptisé « Acilciler », accusé notamment d’être responsable d’un attentat qui a fait 52 morts et plus d’une centaine de blessés à Reyhanli, à la frontière syrienne, en mai 2013. Mihraç Ural est basé en Syrie où il a prêté allégeance au régime de Bachar el-Assad, contre lequel Ankara soutient les rebelles syriens. Surnommé « la hyène », Mihraç Ural est aujourd’hui âgé de plus de 60 ans et posséderait la nationalité syrienne, selon la presse turque. Une source au ministère turc des Affaires étrangères a dénoncé sa présence à Sotchi, affirmant que son nom n’apparaissait pas dans la liste des participants préalablement soumise à la Turquie.

Le ministère turc des Affaires étrangères a demandé des explications à la Russie à propos de la présence d’un homme accusé par Ankara d’être un « terroriste » à la réunion entre représentants de la société civile et politique syrienne à Sotchi. La demande turque porte sur la présence à Sotchi de Mihraç Ural, présenté par Ankara comme étant le chef d’un...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut