Liban

Avertissement d’Alfa à ses usagers

Cybercriminalité
C.A. | OLJ
05/01/2018

L'opérateur de téléphonie mobile Alfa, géré par la société de télécommunication Orascom, a appelé hier ses abonnés à prendre des précautions dans l'utilisation de leur smartphone, afin d'éviter les tracas que pourrait générer un usage imprudent.
L'entreprise a publié un communiqué dans lequel elle demande à ses usagers de ne pas visiter des sites électroniques suspects et trompeurs, notamment ceux qui laissent miroiter des gains offerts par Alfa lorsque les utilisateurs cliquent sur un lien déterminé. Le texte incite également à ne pas télécharger sur les téléphones mobiles d'applications non crédibles, et à ne pas répondre à des numéros internationaux inconnus, sous peine de mettre en danger les informations personnelles, et notamment bancaires, stockées dans le téléphone.
Alfa affirme en outre prendre toutes les mesures nécessaires pour neutraliser les sites et numéros suspects, lorsqu'elle en est informée. La compagnie invite, dans ce cadre, ses abonnés à entrer en contact avec elle pour signaler toute situation suspecte ou irrégularité.
Interrogé par L'Orient-Le Jour sur les types de cybercriminalité auxquels sont exposés les Libanais, une source autorisée explique que, lors d'une recherche sur internet, un site électronique peut apparaître, sur lequel il est suggéré par exemple d'acheter des cartes prépayées Alfa, au moyen d'une carte Visa. La proposition laisse penser que le paiement se fera au bénéfice de la société de téléphonie mobile. En réalité, il s'agit d'une offre pirate qui permet d'avoir accès au compte de l'usager.
Pour éviter de tels déboires, il est demandé aux usagers de n'acheter des cartes qu'à travers le site officiel d'Alfa, www.alfa.com.lb, et auprès des bureaux de vente.
Les appels téléphoniques internationaux sont eux aussi susceptibles de coûter cher aux abonnés d'Alfa. Qu'ils proviennent d'Afrique ou de Russie, ces appels se font à travers des adresses IP (protocoles internet utilisés pour le transfert des données). Selon la source précitée, il ne faut pas y répondre ni rappeler les numéros suspects, sachant que le simple fait de recevoir ces appels téléphoniques n'entraîne pas à lui seul de préjudices financiers.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué