X

Économie

En Allemagne, un taux de chômage au plus bas depuis la réunification

Indicateur
OLJ
04/01/2018

Porté par une conjoncture robuste, le marché du travail allemand a clôturé l'année 2017 avec un taux de chômage au plus bas depuis la réunification du pays, mais les années à venir s'annoncent délicates. Le taux de chômage allemand a stagné en décembre à 5,5 % en données corrigées des variations saisonnières, tandis que, sur l'ensemble de l'année, il a baissé à 5,7 %, du jamais-vu depuis 1990, d'après les chiffres publiés hier par l'Agence pour l'emploi. Le nombre de chômeurs a reculé l'an passé de 158 000 personnes pour atteindre 2,53 millions de personnes sans emploi. Depuis plusieurs années, la première économie européenne voit son taux de chômage annuel diminuer à mesure que sa conjoncture s'améliore. Il est passé de 6,9 % en 2013 à 6,7 % en 2014, 6,4 % en 2015 puis 6,1 % en 2016, avant de descendre sous la barre des 6 % en 2017. « Le marché du travail a connu un très bon développement en 2017 : le nombre moyen de personnes sans emploi a baissé pour la quatrième année consécutive (...) et la demande des entreprises pour de nouveaux salariés a de nouveau augmenté par rapport à l'année précédente », s'est réjoui dans un communiqué Detlef Scheele, chef de l'Agence pour l'emploi. La plus grande participation des femmes et des « seniors » au marché du travail, ainsi que la présence d'immigrés venant notamment de l'Union européenne permettent pour l'instant de contrer les effets du vieillissement de la population allemande. Le marché du travail allemand, au-delà des bons chiffres, est cependant marqué par de fortes inégalités géographiques et salariales, des régions défavorisées et des travailleurs pauvres.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Échec au roi...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué