X

Liban

Ghadi lance une campagne pour protéger la hyène

OLJ
05/12/2017

« Sans la hyène, un animal qui se nourrit des cadavres d'animaux et nettoie par conséquent la nature, les écosystèmes de nos forêts seront en danger et vulnérables aux maladies et aux fléaux de toutes sortes. » C'est en ces termes que l'association Ghadi explique les raisons de sa campagne pour la protection des hyènes du Liban, menacées par l'ignorance qui en fait des ennemis de l'homme (ce qu'elles ne sont pas), et donc des cibles privilégiées. « Si nous nous rendions compte de l'ampleur des services écologiques que nous rendent les hyènes, nous devrions les protéger à tout prix et adopter un plan pour leur sauvegarde », a déclaré Fadi Ghanem, président de l'association. Il a appelé les ministères concernés à mettre en place un tel plan et à interdire la chasse de ces animaux.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Tempête dans la région, crise gouvernementale au Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué