Dernières Infos

Les défenseurs des droits humains "de plus en plus cibles d'attaques" (Amnesty International)

AFP
30/11/2017

Amnesty International a dénoncé jeudi les attaques ciblant les défenseurs des droits humains, "une tendance mondiale qui est en train de s'affirmer" selon l'organisation.

"C'est une charge frontale menée par des gouvernements, des entreprises et des groupes armés" contre ces défenseurs, a critiqué Katia Roux, chargée de plaidoyer à Amnesty, lors d'une conférence de presse à Paris.

La campagne "10 jours pour signer" met l'accent sur cette répression. Cette mobilisation est organisée chaque année par l'ONG à l'approche du 10 décembre, journée internationale des droits de l'Homme.
"Les personnes qui s'engagent sont de plus en plus les cibles d'attaques" ayant pour objectif de les "faire taire et de les empêcher de mener leurs actions", a-t-elle ajouté.
Ces attaques peuvent prendre la forme de "menaces, intimidations, disparitions forcées, assassinats", a détaillé Mme Roux, en dénonçant "l'impunité des auteurs de violations".
Elle a aussi évoqué "l'augmentation de l'utilisation des persécutions judiciaires" et des "campagnes de stigmatisation" qui servent à "décrédibiliser" les défenseurs et leur cause.

L'avocat et défenseur des droits palestinien Farid al Atrash, présent à la conférence de presse, a raconté avoir été détenu par les autorités israéliennes après une manifestation contre la colonisation à Hébron, une détention de plusieurs jours qu'il a qualifié d'arbitraire.

Autre militant présent: le malgache Clovis Razafimala, qui lutte contre le trafic de bois de rose dans son pays. Pour avoir dénoncé ce trafic, il a été emprisonné 10 mois, avant d'être libéré en juillet après un procès en appel à l'issue duquel il a été condamné à cinq ans de prison avec sursis.

La présidente d'Amnesty International France Camille Blanc a souligné que le soutien de la part des politiques et "la reconnaissance de la légitimité de leur travail" pouvait leur apporter une "protection effective". "La pression internationale est très importante" a-t-elle ajouté.

L'ONG a par ailleurs appelé les Etats signataires de la Déclaration des Nations Unies sur la défense des défenseurs des droits humains qui date de 1998 à "traduire concrètement cet engagement".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants