X

Culture

Sacré sable de l’or noir...

Livre

Un livre plus grouillant et chaud que les sables qu'il évoque. «The Sacred Sands» (Sables sacrés) de Vahan Zanoyan (350 pages, Gamper books) aborde en anglais le sujet épineux et convoité du pétrole sous l'incendiaire blondeur des sables.

28/11/2017

C'est en expert économique, doublé des dons de la fiction et de la plume, que Vahan Zanoyan aborde son troisième opus littéraire The Sacred Sands (Sables sacrés), 350 pages, Gamper books. Venu du monde des consultants financiers et analystes de la géopolitique, l'auteur a en effet été haut gradé auprès de plusieurs gouvernements et institutions financières ou de productions pétrolières. La longue et brillante carrière de ce diplômé en sciences politiques et économiques de l'AUB et de l'Université de Pennsylvanie lui a appris les rouages du métier et les coulisses de la comédie humaine et du pouvoir.

Partageant aujourd'hui ses loisirs et son temps de recherche entre la Californie, l'Arménie et le monde arabe (plusieurs séjours au Liban où il est né en 1951), l'économiste écrivain a fini par abandonner l'univers administratif, les courbes des bourses et les clashs des États pour s'approprier les nappes noires qui font la fortune des vivants, pour se consacrer entièrement à l'écriture. Et en redoutable avocat des causes camouflées, dénoncer certains odieux commerces et louches tractations...

Après une incursion dans l'enfer du trafic de l'esclavage sexuel avec un roman intitulé A place far away (Un lieu éloigné) et sa suite The doves of Ohanavank (Les colombes d'Ohanavank) – qui reconstitue la vie d'une prostituée rentrée en son pays d'origine, l'Arménie – le voilà qui s'attaque aujourd'hui, pour les avoir connus de près, aux requins et magnats du « crude oil »...

 

Vinaigre et drame noir
Ce thriller mené tambour battant ausculte le prix à la baisse du « naft », objet et matière de tant de convoitises, de dissensions, de chicanes, de luttes intestines et ouvertes. Dans la gourmandise des acquis alléchants, des gouvernements (et des institutions financières) qui violent impunément lois et conventions au mépris de toute valeur et respect du droit humain.

C'est ce à quoi est confronté James Blackburn, le consultant en énergie naturelle, sans doute l'alter ego de l'auteur, porte-drapeau d'une humanité qui se déshumanise. Mais ce serait oublier alors qu'il s'agit ici de roman, car la fiction l'emporte tout en dénonçant intrigues et machinations à travers situations glauques et personnages encore plus glauques, machiavéliques et véreux...

Description sans concession d'un milieu rapace et cruel où le bénéfice et le lucre sont les seules issues. En arrière-fond la CIA, le département de défense US et les conflits au Moyen-Orient avec leurs régimes branlants et corrompus.

Un tableau bien sombre mais qui reflète la réalité sous des allures de fiction parfois souriante... Ajoutez à cela une liaison sentimentale impromptue du héros avec Bianca Kraus, l'assistante de l'OPEP et voilà que tout tourne au vinaigre et au drame noir... Comme cet or qui fait courir tout le monde, salit les mains, au sens propre et figuré !

Réflexion faite, le personnage central tout comme l'auteur aboutissent à des considérations sociopolitiques pour un Orient qui ne guérit pas de ses blessures. L'émergence de l'État islamique, le krach du prix du pétrole, la destruction de l'Irak et de la Syrie, autant de tristes préoccupations. Tout cela aurait-il pu être prédit, évité ? Mystère qui n'en finit pas de planer pour l'histoire qui n'en finit plus de recommencer...

Écrit dans une langue anglaise simple et accessible (sauf les passages concernant les détails économiques) ce roman, d'une brûlante actualité, nourri de détails pertinents, et qui ne met pas de gants pour dire ouvertement les incorrections (et les turpitudes) des grandes nations et organisations internationales, est un moment de réflexion sur la déchirure arabe ainsi que sur la servitude humaine sous un masque de civilisation.

 

« The Sacred Sands » de Vahan Zanoyan (350 pages, Gamper books) en vente dans les librairies.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Joe Azar

Didn’t find the book at Antoine library nor at Virgin .
Any idea which libraries in Lebanon have the book.
Thank you.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Un scrutin à plafond politique limité

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!