X

La Dernière

Coco Pink Princess réinvente la mode à 7 ans

Hot(on)line
21/11/2017

Elle a déjà presque 400 000 abonnés sur Instagram et le nombre de ces derniers s'accroît de jour en jour de manière exponentielle. Coco est une petite Japonaise de sept ans qui joue à être sa propre poupée.

Styliste née, son regard et son sens du style se sont aiguisés entre les rayons de Funktique, la boutique vintage que possèdent ses parents à Tokyo. Elle n'a que trois ans quand elle assemble ses premières tenues personnalisées. Dans un pays où le kawaii (mignon) domine toute une culture et un sens particulier de l'esthétique qui pousse les adultes à s'habiller comme des enfants, Coco, qui se fait appeler Pink Princess, incarne avec bonheur la tendance populaire. Sans complexe, elle ne suit que son instinct et se sert aussi bien chez les grandes marques que dans les supermarchés pour créer des mélanges et des associations explosives que ne dénigrerait pas un Demna Gvasalia. Les photos qu'elle poste (et dont on se doute qu'elles sont prises par sa mère) la représentent tantôt en salopette Louis Vuitton rose associée à un blazer scolaire chocolat, le tout couronné par un bonnet de laine jaune et des lunettes vintage, tantôt (pour Halloween !) en petite fille modèle américaine des sixties, minijjupe écossaise jaune et bleu, béret rouge, chaussettes hautes et ballerines blanc et argent. Au fil des photos, on s'aperçoit que les griffes de luxe ont adapté à sa taille leurs modèles iconiques : les mules Princetown de Gucci en cuir et poil de chèvre, les nouveaux sabots Uggs, un mini sac Vuitton et autres accessoires. Son public s'inspire de ses inventions et en redemande.

 

Dans la même rubrique 

La cycliste qui a fait un doigt d’honneur à Trump assume, mais perd son travail

Twitter veut mieux combattre les contenus touchant au harcèlement sexuel

Et si j’étais elles ?

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué