Rechercher
Rechercher

Gouvernance

Hariri : On essaie de pirater nos exploits en matière de sécurité

Le Premier ministre, Saad Hariri, lors d’une conférence sur le piratage. Photo Dalati et Nohra

Le Premier ministre, Saad Hariri, a vanté hier les « exploits » réalisés par son gouvernement sous le mandat du président de la République, Michel Aoun, dénonçant des tentatives de piratage de la stabilité et de la sécurité du pays.
« Le piratage ne touche pas seulement la créativité artistique, médiatique ou intellectuelle. La politique est elle aussi victime de piratage », a estimé le chef du gouvernement.
Les propos de M. Hariri ont été tenus lors d'une conférence sur « la protection de la créativité des médias contre le piratage », organisée par le ministère de l'Information, en coopération avec les Forces de sécurité intérieure. « L'exploit principal que nous avons accompli au Liban, qui est la sécurité, la sûreté et la stabilité pour tous les Libanais, est victime d'une tentative de piratage », a estimé M. Hariri. « Lorsque vous regardez tous les exploits réalisés par ce gouvernement en moins de dix mois, notamment au niveau de la nouvelle loi électorale, de la grille des salaires, des nominations administratives et judiciaires, en passant par le Conseil économique et social, et l'adoption du budget 2017 après 12 ans sans budget (...), et qu'il se trouve qu'on dit que cela n'est pas un exploit, il s'agit dans ce cas d'une tentative de piratage », a-t-il insisté.


Le Premier ministre, Saad Hariri, a vanté hier les « exploits » réalisés par son gouvernement sous le mandat du président de la République, Michel Aoun, dénonçant des tentatives de piratage de la stabilité et de la sécurité du pays.
« Le piratage ne touche pas seulement la créativité artistique, médiatique ou intellectuelle. La politique est elle aussi victime de...

commentaires (0)

Commentaires (0)