Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Mode

Un Boyfriend pour tous

Amine Jreissaty, collection « Boyfriend ». Photo DR

La mode n'est pas que vêtements, si l'on compte le style, l'allure, l'image, l'identité, l'univers esthétique, en un mot l'aura, tout ce qui fascine, rend une personne désirable et la réconcilie avec son idée de soi. Habiller un mannequin ou s'habiller soi-même n'est jamais un acte solitaire. Il faut un regard extérieur, mieux, un regard expert pour valider la tentative, affiner l'essayage.
Dans la sphère beyrouthine de la mode, Amine Jreissaty est ce gars au regard infaillible et indispensable qui vous rehausse une tenue en deux coups de cuiller à pot. Et c'est toujours bien mieux quand c'est lui qui « voit ». Lui qui assemble dans les magazines cette panoplie dont chaque accessoire, rehaussé par un autre, devient objet de désir. Styliste, ou plutôt styleur s'il faut inventer un mot pour illustrer son obsession du contrepoint qui change tout, Jreissaty s'est enfin résolu à créer sa propre collection en plus de rehausser inlassablement celles des autres. Jeudi soir, dans l'espace 6:05, les modeux et modeuses de la capitale célébraient la sortie de sa première capsule : une collection consacrée au jeans. La toile bleue se prêtait à merveille à cet exercice de style gender fluid, baptisé « Boyfriend », offert par Jreissaty pour la nouvelle saison. On y trouve aussi ces basiques masculins-féminins qu'il adore : redingotes, chemises blanches ou rayées, manches ultralongues à retrousser en gigot, à fixer au moyen d'un brassard, symbole des deuils et renoncements qui jalonnent une vie et permettent de tourner une page, d'avancer. Dont acte.


La mode n'est pas que vêtements, si l'on compte le style, l'allure, l'image, l'identité, l'univers esthétique, en un mot l'aura, tout ce qui fascine, rend une personne désirable et la réconcilie avec son idée de soi. Habiller un mannequin ou s'habiller soi-même n'est jamais un acte solitaire. Il faut un regard extérieur, mieux, un regard expert pour valider la tentative, affiner...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut