Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Migrants : de nouveaux gardes-côtes libyens formés par l’UE en Italie

L'Italie a accueilli dimanche 87 nouveaux gardes-côtes libyens pour un programme de formation visant à améliorer la lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée, a annoncé hier l'opération navale de l'UE Sophia. La formation qui s'adresse à des officiers de la marine et des gardes-côtes, en première ligne contre les passeurs qui opèrent depuis les côtes libyennes, se déroule sur une base de la marine italienne à Taranto et durera jusqu'à la mi-novembre, a indiqué l'opération EU NavforMed Sophia dans un communiqué. Les candidats ont été triés sur le volet pour éviter que l'UE n'accueille et ne favorise des gardes-côtes impliqués dans les nombreux trafics depuis la Libye, un pays plongé dans le chaos, sans autorité centrale depuis des années malgré les efforts de la communauté internationale pour aider à la formation d'un gouvernement d'unité.


L'Italie a accueilli dimanche 87 nouveaux gardes-côtes libyens pour un programme de formation visant à améliorer la lutte contre le trafic de migrants en Méditerranée, a annoncé hier l'opération navale de l'UE Sophia. La formation qui s'adresse à des officiers de la marine et des gardes-côtes, en première ligne contre les passeurs qui opèrent depuis les côtes libyennes, se déroule...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut