La Dernière

Marc Jacob, exotique et décadent

Mode
18/09/2017

Parmi les défilés les plus attendus de la semaine de la mode new-yorkaise annonçant les collections printemps-été 2018, celui de Marc Jacobs s'est distingué une fois de plus par la sobriété de la mise en scène, laissant la vedette aux créations de l'enfant terrible de la mode. Une fois de plus, c'est dans la salle immense du Park Avenue Armory que le styliste a présenté ses créations, et une fois de plus, pas de smartphones, pas de musique, sinon, en clôture, la somptueuse bande son de Diva, le film de Jean-Jacques Beineix. Tout le monde est installé front row puisqu'il n'y a qu'une seule interminable rangée de chaises alignées en cercle. Pas de podium, les top-modèles parmi lesquelles on reconnaît Kaia Gerber (la fille de Cindy Crawford) ou Gigi et Bella Hadid, arborent des turbans noués à la mode africaine réalisés par le modiste Stephen Jones, ou des coiffures à la Grace Jones. Le maquillage est concentré sur le regard, abondamment surligné d'eyeliner, façon Néfertiti.
Baptisée Somewhere (Quelque part), la collection est une fusion brillante et vivement colorée entre les constantes du créateur (boutons et imprimés écossais surdimensionnés), des emprunts ethniques (imprimés sénégalais détournés, kimonos asiatiques) et un vocabulaire sportif. La silhouette est surdimensionnée, les volumes et les détails exagérés, les accessoires totalement décalés, entre bananes XXL, sacs de sport ou de voyage, et, pour les chaussures, claquettes détournées, cuissardes vernies et baskets montantes.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Rencontres

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.