Dernières Infos

Poutine lundi à Budapest pour l'ouverture des Mondiaux de judo

AFP
24/08/2017

Le président russe Vladimir Poutine se rendra lundi à Budapest pour assister à l'ouverture des Mondiaux de judo, à l'invitation du Premier ministre hongrois Viktor Orban, a annoncé jeudi le Kremlin.

"Vladimir Poutine se rendra à Budapest le 28 août pour participer à la cérémonie d'ouverture des Championnats du monde de judo", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Huitième dan de judo, l'un des grades les plus élevés de cette discipline, et président honoraire de la Fédération internationale de judo, M. Poutine, qui s'était déjà rendu à Budapest début février, doit également s'entretenir avec M. Orban, selon la même source.

Dans le cadre de cette visite, le locataire du Kremlin se verra par ailleurs offrir le titre de Civis Honoris Causa par l'Université de Debrecen, pour le remercier notamment du rôle accordé à cet établissement dans le projet de construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires à Paks, près de Budapest, par le conglomérat nucléaire public russe Rosatom.

"Le gouvernement hongrois et le gouvernement russe ont tous deux offert un rôle important à l'Université de Debrecen dans la réalisation du programme Paks II, dans le cadre d'un programme de coopération entre l'Université et Rosatom pour la formation d'experts", a expliqué l'établissement dans un communiqué.  Selon la presse hongroise, une cérémonie solennelle à l'occasion de l'attribution de ce titre au président russe devrait avoir lieu au Parlement hongrois.

Budapest et Moscou avaient signé en janvier 2014 un accord controversé accordant à Rosatom la construction de ces deux nouveaux réacteurs, dits "Paks II", destinés à remplacer les quatre réacteurs actuellement en fonction sur le site, construits dans les années 80 et qui assurent la moitié de la production d'électricité en Hongrie. Le chantier doit en principe commencer en 2018 et le premier réacteur entrer en service en 2023.

La Commission européenne avait approuvé en mars l'aide financière apportée par Budapest à ce projet de 12,5 milliards d'euros dont 80%, soit 10 milliards d'euros, sont financés par un prêt de la Russie à la Hongrie.

Cette décision était intervenue après une longue enquête de la Commission visant à vérifier la viabilité économique et la conformité aux règles européennes de ce projet, attribué sans appel d'offres et contesté par l'opposition hongroise.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Émilie SUEUR

L’édito de Émilie SUEUR

Indigne pouvoir libanais

Décryptage de Scarlett HADDAD

Ultimes concertations avant les consultations

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants