Dernières Infos

Le gouvernement irakien reconnaît des abus à Mossoul

Reuters
17/08/2017

Les services du Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi ont reconnu jeudi qu'une unité des forces de sécurité avait commis des "abus" sur des civils lors de l'offensive qui a conduit à chasser le groupe Etat islamique (EI) de la ville de Mossoul.

Le gouvernement irakien a lancé une enquête au mois de mai après la publication d'un reportage par le magazine allemand Der Spiegel sur des cas de torture présumée documentés par un photographe accompagnant la division de réponse d'urgence (ERD) du ministère irakien de l'Intérieur.

"La commission a conclu que des abus évidents et des violations avaient été commis par des membres de l'ERD", indiquent les services du chef du gouvernement dans un communiqué. Ils ajoutent que les auteurs seront poursuivis en justice.

Les photos publiées par le Spiegel montraient des hommes accusés d'affiliation à l'EI suspendus au plafond d'une pièce les bras dans le dos. Le photographe faisait état de cas de torture à mort, de viols et de blessures par armes blanches.

L'ERD avait dans un premier temps réfuté les accusations du magazine allemand, accusant ce dernier d'avoir "fabriqué de fausses images".

Le photographe expliquait que son intention initiale était de montrer l'héroïsme des forces irakiennes dans leur guerre contre les jihadistes mais que la face cachée de ces soldats s'était révélée au cours de son reportage.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Goaaaaaaaaal !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les polémiques, entre manœuvres internes et souhaits régionaux

Les matchs d’aujourd’hui

  • Suède
    Corée du Sud

    18/06

    15h00 (GMT+3)

  • Belgique
    Panama

    18/06

    18h00 (GMT+3)

  • Tunisie
    Angleterre

    18/06

    21h00 (GMT+3)

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué