X

Liban

Bou Assi : L’armée est seule responsable de la souveraineté et des frontières

Tournée
OLJ
01/08/2017

Le ministre des Affaires sociales Pierre Bou Assi a effectué dans la journée d'hier une vaste tournée dans la Békaa-Nord où il a inspecté les principales positions de l'armée et rendu visite à plusieurs localités de la région. Il a affirmé à cette occasion que l'armée est seule responsable de la protection des frontières libanaises. Il était accompagné du candidat des Forces libanaises à Baalbeck-Hermel, Antoine Habchi, et du coordinateur des FL dans la Békaa-Nord, Georges Matar.
M. Bou Assi a débuté sa tournée par une visite au siège du commandement de la neuvième brigade à Laboué. Il a inspecté par la suite les positions avancées de la neuvième brigade dans le jurd de Ersal où les officiers lui ont exposé la situation sur le terrain. Le ministre FL a réfuté sur ce plan la thèse selon laquelle l'armée est « un acteur passif à Ersal ». « L'armée, a-t-il déclaré à ce propos, est seule responsable des frontières, de Ersal et de la sécurité de la région. »
Évoquant le dossier des réfugiés syriens, M. Bou Assi a souligné que le retour de ces derniers à leurs foyers « est une bonne initiative ». « En tant que Forces libanaises, a-t-il relevé, nous sommes pour le retour des réfugiés, mais nous sommes contre la négociation avec le régime syrien. »
Le ministre FL a ensuite visité les villages d'el-Fek'ha, de Ras Baalbeck et de Qaa, où il a notamment déclaré, au cours d'une rencontre avec les habitants et notables du village, que « Qaa représente depuis longtemps l'avant-poste de la résistance de la patrie, mais l'État fait preuve de négligence à l'égard de cette localité ». À el-Fek'ha, M. Bou Assi a inspecté le commandement de l'unité de l'armée en poste à Ras Baalbeck, réaffirmant une nouvelle fois que la troupe est « seule responsable de la souveraineté du pays ».

Les FL du Haut Metn
Par ailleurs, le ministre Bou Assi a assisté au premier dîner annuel de la branche des Forces libanaises au Haut-Metn. Dans une allocution de circonstance, il a rappelé que le Liban appartient à toutes ses composantes sans exception. « Aucun parti n'a le droit de prétendre être le protecteur ultime du Liban », a-t-il ajouté en notant l'importance du pluralisme au sein de ce pays.
Évoquant les prochaines législatives, M. Bou Assi a appelé les électeurs à prendre les bonnes décisions, soulignant que le critère sur lequel les Libanais devraient se baser dans leur vote doit être un programme électoral « sérieux », qui propose des solutions rationnelles à leurs demandes.

Le Prix Ramzi Irani
Signalons enfin que M. Bou Assi a représenté le leader des FL, Samir Geagea, au dîner organisé par la section des ingénieurs FL pour la remise du Prix annuel Ramzi Irani (cadre FL assassiné à l'époque de l'occupation syrienne). Étaient présents à la cérémonie, qui s'est tenue à l'hôtel Phoenicia, à Beyrouth, les députés Ahmad Fatfat et Chant Chinchinian, le président de l'ordre des ingénieurs et architectes de Beyrouth, Jad Tabet, et plusieurs responsables FL.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.