Rechercher
Rechercher

Liban - Distinction

Rose Choueiri dans l’ordre de Saint-Grégoire-le-Grand

Rose Choueiri, Dame de l’ordre de Saint-Grégoire-le-Grand. Photos Michel Sayegh

Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, a remis hier à Rose Choueiri, membre de la Fondation maronite dans le monde, les insignes de Dame de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand que le pape François lui a décernés en reconnaissance du travail qu'elle a effectué « pour le bien de l'Église et de la société ».

Une cérémonie a eu lieu à cette occasion au siège patriarcal à Bkerké en présence notamment du nonce apostolique, Mgr Gabriele Caccia, représentant le pape François, du leader des Forces libanaises Samir Geagea et de son épouse Sethrida, du député Amal Abou Zeid, du président de la Fondation maronite dans le monde, Nehmat Frem, de Mouna Hraoui, de la ministre jordanienne du Tourisme, Lina Annab, d'Élie Yahchouchi, membre du conseil municipal de Beyrouth, de la famille de Rose Choueiri, ainsi que de nombreuses personnalités.

Dans une allocution, Mme Choueiri a souligné que « cette médaille est en mon nom, mais c'est une médaille que mérite chaque femme libanaise qui œuvre en faveur de sa société et de son pays ». Rappelant qu'elle a débuté son parcours avec son mari décédé, Antoine Choueiri, elle a noté que « cette médaille est un acte de foi, de charité et de don ».

De son côté, le patriarche a mis l'accent sur « les contributions humanitaires » de Rose Choueiri dans les différents domaines. Affirmant qu'elle mérite cette médaille, Mgr Raï a expliqué que celle qui lui a été remise est une médaille « humaine », mais « il y a une autre médaille spirituelle et divine » que le Seigneur avait décernée à feu Antoine Choueiri pour récompenser « ses grandes actions ». « Je salue Mme Rose Choueiri et sa famille qui poursuivent le même chemin », a-t-il poursuivi.

Le cardinal Raï a en outre affirmé que cette journée « est une fierté pour nous ». « Nous sentons que cette médaille que nous avons décernée à Mme Choueiri est à chacun d'entre nous, parce que son amour et ses actions en sont la preuve », a encore insisté Mgr Raï. Et de conclure en remerciant Rose Choueiri pour toutes ses actions pour les hommes, la société et l'Église, comme pour son travail au sein de la Fondation maronite dans le monde.

Quant à Samir Geagea, il a souligné qu'à travers ses réalisations humaines et sociales, Rose Choueiri continue sur le chemin de feu Antoine Choueiri. Sethrida Geagea a pour sa part estimé que cette distinction permet de rappeler « que le Liban était et restera un pays-message ».

 

 

Pour mémoire

Sleiman remet à Rose Antoine Choueiri l’écusson de la Présidence de la République


Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, a remis hier à Rose Choueiri, membre de la Fondation maronite dans le monde, les insignes de Dame de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand que le pape François lui a décernés en reconnaissance du travail qu'elle a effectué « pour le bien de l'Église et de la société ».
Une cérémonie a eu lieu à cette occasion au siège patriarcal...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut