Nos Lecteurs ont la Parole

Le Canada à vendre, au grand plaisir de la Chine

Sylvio LE BLANC
OLJ
11/07/2017

À la fin du mois de juin, la Chine a consenti à cesser tout espionnage industriel au Canada. C'est qu'au rythme où des entreprises de haute technologie canadiennes sont vendues sans entraves à des entreprises chinoises, qui sont toutes liées d'une manière ou d'une autre à l'État chinois, celui-ci n'a plus vraiment intérêt à espionner le Canada.
Il y a trois mois, une compagnie hongkongaise avait en effet le feu vert pour acquérir ITF Technologies, une compagnie québécoise spécialisée dans la fabrication de lasers à fibre optique utilisés dans le domaine des télécommunications et à des fins médicales, industrielles et militaires. Tout récemment, c'est une autre compagnie chinoise qui obtenait le blanc-seing pour acquérir Norsat, une entreprise britanno-colombienne spécialisée notamment dans les satellites et les réseaux sans fil civils et militaires, et dont deux des clients sont... l'OTAN et l'armée de l'Oncle Sam, rien de moins.
Décidément, M. Trudeau, à l'instar de votre père, vous aimez beaucoup la Chine. Vous devriez vous méfier pourtant. Voici ce qu'écrivait sur elle Gil Courtemanche en 2008 : « Tout le discours occidental sur la transformation future de la Chine repose sur l'hypocrisie et l'ignorance. Hypocrisie commerciale, qui est un piège, comme on le constate en Afrique. La croissance économique chinoise que nous encourageons a permis à la Chine de devenir le pays le plus influent sur ce continent. Ignorance, celle de l'histoire chinoise, une histoire monolithique dans laquelle le peuple n'existe pas et n'est qu'une extension de l'empereur et, aujourd'hui, du Parti empereur. (...) La Chine est une sorte de cerveau collectif formaté par une autorité à la fois brutale et raffinée, ce qui fut historiquement la marque des grands empereurs chinois. » Ce passage du fameux chroniqueur aujourd'hui décédé n'a pas pris une ride.

Montréal (Québec)

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.