Sécurité

Un photographe blessé par balles lors d’un mariage, l’hôpital qui l’accueillait saccagé

Une soirée de mariage à Bteghrine, dans le Metn, s'est transformée vendredi soir en drame lorsque le photographe, Raymond Moujaès, a été accidentellement blessé par balles au ventre et à la jambe.
Selon les faits rapportés par la chaîne LBCI, un des convives, Joseph Saliba, a voulu tirer des coups de feu en l'air en signe de joie, mais, lorsque d'autres invités ont tenté de l'en dissuader, deux coups de feu ont retenti, touchant le photographe au ventre et à la jambe.
Raymond Moujaès a été transféré en urgence à l'hôpital de Bhannès où, également selon la LBCI, les frères du marié et des hommes qui les accompagnaient s'en sont pris au personnel médical des urgences, comme le montrent les caméras de surveillance de l'établissement. Selon la LBCI, certains des hommes, qui avaient fait l'objet de poursuites, ont disparu lorsque des mandats de recherche ont été lancés à leur encontre. Hier, en début de soirée, les Forces de sécurité intérieure ont déclaré dans un communiqué avoir arrêté Joseph Saliba.
Le ministre de la Santé, Ghassan Hasbani, a condamné l'incident, affirmant dans un communiqué que « s'en prendre aux hôpitaux et à leur personnel médical est inacceptable ». Il a appelé les forces de l'ordre à arrêter les suspects et les déférer devant les autorités concernées.

Soixante-quinze arrestations
Par ailleurs, les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont annoncé avoir arrêté soixante-quinze personnes qui avaient participé aux tirs de joie peu après l'annonce des résultats officiels de l'épreuve du brevet, jeudi dernier. Dans un communiqué, elles ont précisé qu'elles disposent d'une liste des personnes impliquées dans ces tirs dont le nombre s'est élevé jusqu'à 190.
Les tirs de joie ont également été condamnés par le mohafez de Baalbeck-Hermel, Bachir Khodr, lors d'un discours prononcé à l'occasion du festival de Baalbeck des courts-métrages.


Une soirée de mariage à Bteghrine, dans le Metn, s'est transformée vendredi soir en drame lorsque le photographe, Raymond Moujaès, a été accidentellement blessé par balles au ventre et à la jambe.
Selon les faits rapportés par la chaîne LBCI, un des convives, Joseph Saliba, a voulu tirer des coups de feu en l'air en signe de joie, mais, lorsque d'autres invités ont tenté de...

commentaires (0)

Commentaires (0)