La Dernière

Sandra Mansour à la conquête des princesses...

Quelqu’un m’a dit
20/06/2017

Sandra prend de la hauteur
Le dernier tweet de la créatrice de mode Sandra Mansour nous renvoie au Link de Paris Match. L'hebdomadaire français révèle dans ses pages que la future épouse du prince Ernst August junior de Hanovre sera habillée par notre styliste libanaise. Trois robes ont été conçues par la jeune femme pour l'événement, dont celle qui sera portée à la cérémonie religieuse, le 8 juillet prochain. En dentelle Chantilly, entièrement brodée de perles dans les ateliers de la créatrice, à Gemmayzé, la robe a nécessité un travail de trois mois et demi.

L'année dernière, la princesse Mette-Marit de Norvège arborait une tenue réalisée par notre fashion designer, pour le dîner d'État offert par le roi Harald V et la reine Sonja en l'honneur du président de Singapour. De même, la robe de mariage de la baronne bavaroise Cléopâtra von Adelsheim von Ernest était estampée Sandra Mansour. Née en Suisse, la styliste a fait ses classes aux Beaux-Arts à Genève et à l'Instituto Marangoni à Paris, avant de peaufiner son apprentissage chez Élie Saab et d'ouvrir son atelier à Beyrouth. Elle a progressé lentement mais sûrement, avec la promesse de plus grandes choses à venir. Bravo !

 

Vacances romaines pour Laura et son banquier
Après un mariage civil à Manhattan, suivi d'une réception chez Jean-Georges à la Trump Tower, Laura Lati (fille de Nayla et Joseph) et Gian-Marco Frey, banquier suisse chez Goldman Sachs, ont reçu la bénédiction nuptiale au cœur de la ville éternelle. Trois jours de réjouissances, à savourer les secrets de la cuisine romaine dans une taverne colorée de Trastevere, en compagnie de leurs parents et de leurs amis venus de Suisse, de Hong Kong, du Brésil, des USA et du Liban, parmi lesquels Yvonne et Toni Frey, Hans-Peter Amrein membre du Parlement cantonal de Zurich, Mimi et Michel Hammam (partenaire au Kingpin Consultancy), Aurélie et Errico De Francesco, Alexandre Ibrahimchah, Helena et George Salamoun, Stéphanie Acar, Fred Mazloum, Maya Bitar, Charbel Abou Charaf, Selina Wenger, Anna Matzner et d'autres. Parés de leurs plus beaux atours, en noir et blanc, sur le thème des 50's, ils ont pris l'aperitivo au rooftop de The First, l'art hôtel où sont exposés en permanence des œuvres d'art et des meubles design. Un lieu prisé par la mariée, semble-t-il.

Le jour J, Laura et Gian-Marco se sont dit « oui » dans la magnifique église Santa Maria del Popolo. Rayonnante, la mariée, en robe dentelle de Franck Sorbier, célèbre costumier de Mylène Farmer et de Johnny Halliday, et sa sœur et témoin Maria, en Azzi et Osta, étaient au top parmi les fresques de Pinturicchio, Raphaël et le Caravage. Sur le parvis de l'église, à la fin de la cérémonie, le bouquet lancé par Sandra a été attrapé par la ravissante Irène Cordahi. Cap ensuite sur les jardins de la Villa Borghese, où les premières notes du groupe TAWNEE (formé par le frère du marié) ont retenti, avant qu'une troupe de Tarantella ne déboule sous les étoiles avec un rythme effréné et endiablé, entraînant, sur des airs de Pizzica et Saltarello, Danièle Diab, Jad Boutros, Ryam et Michael Chaftari, Camille Fan, Pearl et Niraj Agarwal, Lana et Mikael Daher, Kieran et Mark Nasr, l'organisatrice de la soirée Bouchra Elmir Hawa, et d'autres encore. Plongés dans cette ambiance méditerranéenne et festive, les collègues de Gian-Marco venus de New York, notamment Joshua Murray, Jing Feng, Santiago Quintero et Alexis Rugini, faisaient des allers-retours entre la piste et la live-station dépêchée par la confiserie Sprüngli de Zurich qui confectionnait des truffes fraîches aux invités ravis.

Le rocher de Nada
Mercredi dernier, la météo a pris le soir le contre-pied de la matinée. Il faisait beau et doux dans le jardin de Nada Le Cavelier, à Tabarja. L'hôtesse qui recevait à dîner, avec un sens particulier de la simplicité, avait réservé une superambiance à ses 117 invités. De plus, la maison perchée sur un rocher surplombant la mer offre une vue imprenable sur la baie de Jounieh et ses lumières flamboyantes comme mille diamants. Jubilant et soucieux d'immortaliser cette belle soirée, l'ambassadeur Chicco Khoury a posé avec tous ses amis, Samir Lahoud, Nasser Saïdi, Jean-Marie Megarbané et d'autres encore. Derrière ses platines, Câline a communiqué à presque tous l'envie de danser, de telle sorte que Yolla Noujeim n'a plus quitté la piste, entraînant dans son sillon une foule d'amis(es) d'humeur à faire la fête. En revanche, ce moment était pour d'autres l'occasion de lézarder sous les étoiles en bavardant. Mona et Marwan Sehnaoui racontaient à Regina Kantara leurs deux visites chez le pape François ; Michel Daher rentré tout juste de Cuba était tout excité à l'idée de préparer son stand au Beirut Art Fair, pour septembre. De même pour Nabil Tabet qui donnera à voir son travail à l'hôtel Le Gray, le 6 juillet. Mona Doumit à qui l'on faisait l'éloge de sa sayadieh ; Bob Wehbé et Bassam Daher arrivaient tout droit du 392Rmeil393, qui expose sur ses cimaises les œuvres d'Aline Fattal.

Parmi les présents également Michèle de Freige, Maya de Freige, Nevine Imad, tout le clan Debbané, Safa Saïdi, Claude Kanaan, Papou Lahoud, Farid el-Khalil, May Rayess, ainsi qu'Arlette Jabr, Claude Tarazi Khoury, Dr Rafic Meouchy, Randa Abou Sleiman, Mario Haddad. Regroupés comme pour une mini-assemblée de l'ONG Himaya, Amal et le président Chucri Sader, Dr Sleiman Merhej et Vivanne Debbas, qui, pour son engagement contre la maltraitance des enfants, a reçu samedi un vibrant hommage de la part du ministre de la Santé, Ghassan Hasbani, lors du festival de la musique place Sassine.
La soirée était si divertissante qu'elle s'est terminée sans que personne n'ait songé à piquer une tête dans l'eau. Bienvenue l'été !

 

ditavonbliss@hotmail.com

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Mill Linro

Franchement...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Dabké avec Bachir

Commentaire de Scarlett HADDAD

Retour sur un passé douloureux...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.