Dernières Infos

Washington vend des F-16 à Bahreïn sans conditions sur les droits de l'homme

AFP
30/03/2017

Washington a vendu des avions de chasse F-16 à Bahreïn et, pour faciliter la transaction, le département d'Etat va enlever une condition mise en place par l'administration précédente de Barack Obama, selon laquelle le royaume doit améliorer les droits de l'homme.

Les Etats-Unis avaient signé l'an dernier cette vente de 19 avions F-16, pour un montant de 2,7 milliards de dollars, mais avaient inclus une condition liée à la situation des droits de l'homme dans ce petit pays, allié de Washington au Moyen-Orient et qui abrite notamment la 5e flotte américaine.

Mais le nouveau secrétaire d'Etat Rex Tillerson a notifié au Congrès qu'il avait l'intention de retirer du contrat cette condition, selon le sénateur Bob Corker, président républicain de la commission des Affaires étrangères du Sénat.
"Ce type de condition serait sans précédent et contre-productif pour maintenir la coopération en matière de sécurité et, in fine, s'intéresser aux problèmes des droits de l'homme", a indiqué l'élu dans un communiqué jeudi, confirmant une information dévoilée par le New York Times.
"Il y a des moyens plus efficaces pour pousser des partenaires à modifier leurs politiques que de publiquement conditionner des ventes d'armes de cette manière", a-t-il ajouté.

Le Congrès doit se prononcer définitivement sur le sujet dans les semaines à venir.
Dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite, le pouvoir sunnite est régulièrement critiqué à l'étranger pour sa poigne de fer contre toute forme de contestation.
L'opposition chiite réclame des réformes et une véritable monarchie constitutionnelle.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué