Dernières Infos

Trois Bahreïnis condamnés pour "terrorisme", déchus de leur nationalité

AFP
30/03/2017

Un tribunal bahreïni a condamné jeudi trois personnes à des peines de prison et à la déchéance de leur nationalité pour "terrorisme", a indiqué une source judiciaire.

Ces trois personnes, de confession chiite, ont été reconnues coupables d'avoir constitué une "cellule terroriste", d'avoir reçu "des financements iraniens" et d'avoir été "entraînées au maniement des armes par le Hezbollah irakien".
L'un des prévenus a été condamné à 15 ans de prison et les deux autres à 10 ans chacun.

Mercredi, deux chiites, dont l'un est en fuite, avaient été condamnés à mort pour leur implication dans une attaque qualifiée de "terroriste" au cours de laquelle deux policiers avaient été tués en 2015.

Dans le cadre de la même affaire, le tribunal avait prononcé cinq condamnations à la perpétuité et six peines de 10 ans de prison, dont une contre un religieux chiite, cheikh Hassan Issa, ancien élu et membre du mouvement d'opposition dissous Al-Wefaq.

Des dizaines de chiites ont été condamnés ces dernières années à de lourdes peines de prison pour participation aux violences ayant accompagné et suivi les manifestations de 2011 dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite gouverné par une dynastie sunnite.

L'opposition chiite réclame des réformes et une véritable monarchie constitutionnelle. Les autorités, elles, nient toute discrimination envers les chiites et accusent régulièrement l'Iran de s'ingérer dans les affaires de Bahreïn, ce que Téhéran dément.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué