X

Diaspora

Brèves du monde

OLJ
20/02/2017

« Dulce Líbano » au Mexique
Pour la première fois, les douceurs libanaises, dont le monde raffole, viennent d'être introduites dans l'une des plus grandes chaînes de supermarchés de México City. La marque Dulce Líbano, fruit d'une collaboration entre le restaurant Classic Tyros et une grande pâtisserie de Tyr, a fait son entrée officielle en janvier dernier sur le marché mexicain, sous forme d'une jolie boîte bleu turquoise. Cet événement a coïncidé avec le grand dîner organisé par le Centro libanés pour faire son bilan annuel et annoncer un nouveau comité de direction.
Le couvercle de la boîte de Dulce Líbano est frappé du D phénicien ayant donné lieu au Δ grec puis au D latin, accompagné de lettres et d'écritures phéniciennes, ainsi que d'un bateau phénicien.

Un grand voyage à la découverte du carnaval de Rio
Un nouveau pont vient d'être établi entre le Brésil et le Liban, par l'association RJLiban, qui organisera dorénavant des voyages annuels durant la période du carnaval à Rio de Janeiro, ouverts aux citoyens du monde. Un groupe de Libanais se trouve actuellement à bord d'un bateau de croisière au large des côtes du Brésil, entre Rio de Janeiro et Salvador de Bahia : 32 Libanais et 2 Français participent à la première édition de ce voyage.
Un grand dîner d'accueil a été donné à la churrascaria Fogo de Chão, en présence du consul du Liban Kabalan Frangié, de l'ancien président de l'ULCM Élie Hakmé, des hommes d'affaires Toni Chedid et Miled Khoury. Ont également pris part à ce dîner le grand navigateur libano-brésilien Amyr Klink et son épouse Marina – qui seront présents au Liban en mai prochain –, ainsi que des membres des familles Farah et Salha (de Tyr), Maalouf et Matar (de Zahlé) et Marrul (de Aïn Ebel), installées depuis plusieurs décennies à São Paulo, la capitale libanaise dans le monde.
Placés sur l'avenida Atlântica, au cœur de Copacabana en ébullition, après une semaine de croisière en mer, les voyageurs vivront durant quatre jours le carnaval, avec en particulier un grand déjeuner festif au Club Monte Líbano et le défilé traditionnel des écoles de Samba au Sambodromo. Le voyage se terminera le 3 mars par la visite des éblouissantes chutes de Foz do Iguacu.

Safari au Cap
La majorité des participants au congrès de la LDE-Afrique, qui s'est tenu les 2 et 3 février à Johannesburg, ont profité de cette belle occasion pour visiter ensuite Le Cap, près du cap de Bonne-Espérance, joyau de l'Afrique du Sud, qui s'apprêtait à recevoir 20 000 personnes pour un grand congrès sur les investissements miniers.
Ainsi, les grandes rencontres internationales de Libanais sont aussi l'occasion de partir à la découverte de nouvelles régions touristiques pendant quelques jours. À cette occasion, les participants ont pu participer à un safari pour admirer les animaux qui font rêver petits et grands, ou à une plongée en cage dans l'océan Indien pour admirer les requins fonçant sur leur proie.

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

22 octobre 1989-22 octobre 2018, Taëf entame sa 30e année

En toute liberté de Fady NOUN

La vérité et le dialogue des cultures

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué