X

Agenda

Gift of Life et le Rotary au chevet des enfants malades du cœur

Associations
OLJ
31/01/2017

L'association Gift of Life et les clubs du Rotary au Liban ont offert au Children Heart Center de l'hôpital de l'Université américaine AUBMC un don de 185 300 dollars. L'initiative vise les enfants souffrant d'une malformation cardiaque et dont les familles n'ont pas les moyens de payer les frais des traitements recommandés.
Le don a été fait lors d'une réunion au Children Heart Center, en présence notamment du président du Rotary club de Aley, Rami Salmane, du vice-président de l'hôpital, le Dr Ziyad Ghazal, de la fondatrice et directrice de Gift of Life, Lina Chehayeb, et de l'ancien responsable de la région 2 452 du Rotary, Jamil Mouawad.
Pour l'occasion, M. Salmane a prononcé un mot dans lequel il a relevé l'importance du rôle humanitaire que joue l'hôpital de l'Université américaine. « Il n'est point de plus belle initiative que de donner de l'espoir à des enfants souffrant de malformation cardiaque », a-t-il estimé. Pour sa part, Mme Chehayeb a communiqué sa fierté à l'égard de ce projet humanitaire qui vient couronner les programmes de son association fondée en 2015, et dont la cause est le soutien à ces enfants. M. Mouawad, quant à lui, s'est prononcé au nom de l'ensemble des clubs Rotary au Liban : « Rotary est devenu synonyme du terme "espoir", en raison de tous les efforts déployés par les clubs pour venir en aide à ceux qui sont dans le besoin. »

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants