X

Sport

Le mystère Derrick Rose, Russell Westbrook encore décisif

Basket-ball - NBA
OLJ
11/01/2017 | 00h47

New York s'est incliné sur son parquet contre La Nouvelle-Orléans (110-96) en NBA, une défaite pourtant éclipsée par l'absence mystérieuse du meneur des Knicks Derrick Rose sur le parquet du Madison Square Garden. Pendant ce temps, Russell Westbrook a manqué de peu son 18e « triple double » depuis le début de la saison, portant toutefois Oklahoma City à la victoire sur le parquet des Chicago Bulls (110-96).
À New York, le vide laissé par Derrick Rose a été particulièrement remarqué contre La Nouvelle-Orléans. « Derrick Rose n'est pas dans l'équipe », avait sobrement tweeté les Knicks avant le début de la rencontre. « À l'heure actuelle, nous ne disposons pas de suffisamment d'informations pour vous dire quoi que ce soit. Nous devons donc attendre jusqu'à ce que nous entendions quelque chose de la part de Derrick lui-même », a curieusement lancé l'entraîneur des Knicks, Jeff Hornacek. De quoi raviver l'intérêt pour le dossier Rose...
Son coéquipier Joakim Noah a tenté de rassurer les supporters, en affirmant lui avoir parlé et qu'il allait bien. « Je ne souhaite pas trop parler de cela, parce que je ne sais pas quelle est la situation. Je suis juste content que tout soit OK pour lui », a expliqué le pivot français des Knicks.
Meilleur joueur (MVP) de la saison régulière en 2011 avec les Chicago Bulls, Rose est arrivé chez les Knicks à l'été 2016, inscrivant 17,3 points en moyenne en 33 rencontres disputées. New York, candidat déclaré aux play-offs (les huit premiers de chaque conférence à l'issue de la saison régulière) en début de saison, se traîne à la 11e place à l'est avec un bilan de 21 défaites pour seulement 17 victoires.

Westbrook aidé par Adams et Kanter
Si le Thunder d'Oklahoma arrive à se qualifier pour les play-offs de NBA, il le devra grandement à Westbrook. « OKC » occupe pour le moment la 7e place de la conférence Ouest, avec un bilan de 23 victoires pour 16 défaites. Contre les Bulls de Chicago, Westbrook s'est « contenté » de 21 points, 14 passes décisives et 9 rebonds, et échoue pour la quatrième fois cette saison à une unité d'un « triple double » (trois catégories de statistiques à dix unités et plus).
Le record en saison régulière NBA s'élève à 41 triples doubles, réalisés par le légendaire Oscar Robertson en 1961-62 avec les Royals de Cincinnati.
Westbrook, auquel il reste 43 matches pour égaler ou améliorer ce total, a également pu compter sur les belles performances du Néo-Zélandais Steven Adams, auteur de 22 points, et du Turc Enes Kanter, 20 points à son actif.
« Durant toute l'année, ils me rendent le travail plus simple, tant sur le plan défensif qu'offensif. Adams est une force. Comme j'ai déjà pu le dire, lorsqu'il joue ainsi, il est difficile de nous battre », a expliqué Westbrook à l'issue de la rencontre.
(Source : AFP)

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

« La modération » de Saad Hariri et « l’extrémisme » de ses rivaux

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.