Dernières Infos

Abandon des poursuites contre des gardes israéliens ayant tué deux Palestiniens

AFP
26/10/2016

La Justice israélienne a décidé mercredi d'abandonner les poursuites contre deux gardes israéliens qui avaient tué le 27 avril une Palestinienne et son frère au point de passage de Qalandia entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée.

Le ministère de la Justice a estimé qu'un des gardes de sécurité ne pouvait pas être jugé dans la mesure où il avait agi, de "façon claire", en légitime défense lorsqu'il a tiré sur une Palestinienne qui brandissait un couteau dans sa direction.

Dans son communiqué, le ministère a également statué qu'aucune poursuite ne pouvait être engagée, "faute de preuve", à l'encontre du deuxième garde qui a tiré plusieurs coups de feu en direction des deux Palestiniens. Il n'a pas divulgué l'identité des deux gardes.

Des témoins palestiniens ont livré à l'AFP une version contredisant celle des autorités israéliennes.
Ils ont affirmé que les deux Palestiniens, Maram Abou Ismaïl, 23 ans, mariée et mère de deux enfants, et son frère Ibrahim Saleh Taha, 16 ans, avaient paniqué après s'être trompés de chemin et que l'affolement les avait empêchés d'obéir aux consignes des gardes de sécurité déployés à Qalandia.
Ils étaient originaires de Beit Surik, près de Ramallah et de Qalandia.

Les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie à des violences qui ont coûté la vie à 235 Palestiniens, 36 Israéliens, deux Américains, un Érythréen, un Jordanien et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015, selon un décompte de l'AFP.

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Renaissance

Décryptage de Scarlett HADDAD

L’opération de l’armée et « la plaie » du jurd de Ersal

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.