Dernières Infos

Syrie: après Dabiq, la prochaine cible, Al-Bab (ministre turc)

AFP
16/10/2016

Les rebelles soutenus par la Turquie vont avancer désormais vers Al-Bab, dans le nord de la Syrie, après avoir chassé le groupe Etat islamique de Dabiq, a déclaré dimanche le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.
Dabiq, une ville syrienne symbolique pour les jihadistes, est désormais "totalement" sous contrôle de l'opposition syrienne, a assuré le ministre, cité par les médias turcs.
Mevlut Cavusoglu s'exprimait lors d'une conférence de presse en compagnie de son homologue des Emirats arabes unis, Zayed Al-Nahyan.
"La prochaine cible est bien évidemment de se diriger vers Al-Bab", a déclaré le ministre turc.
Al-Bab est située au sud de Jarabulus, dans le nord syrien, qui avec Al-Rai a été repris à l'EI dans les premières semaines de l'opération militaire "Bouclier de l'Euphrate" engagée fin août par la Turquie dans le nord de la Syrie.
Cette opération vise à soutenir les rebelles de l'opposition syrienne et à chasser l'EI de la frontière, ainsi que les rebelles kurdes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) et du YPG (Unités de protection du peuple kurde), deux groupes considérés par Ankara comme étant des organisations "terroristes".
Dabiq a une forte portée symbolique pour les jihadistes car selon une prophétie de l'islam, cette localité sera le site d'une bataille entre les armées chrétiennes et musulmanes, où ces dernières, après avoir frôlé une humiliante défaite, finiront par triompher.
Les jihadistes faisaient le rapprochement avec leur guerre contre la coalition "croisée", comme ils désignent la coalition internationale menée par les États-Unis.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué