X

Diaspora

Simon Abi Ramia en pèlerinage à Montréal

Communautés

Le député CPL de Jbeil a croisé le général Chamel Roukoz, également en visite au Canada. Les deux hommes ont été chaleureusement accueillis par la diaspora.

10/10/2016

Le vendredi 23 septembre, le député Simon Abi Ramia a effectué une visite officielle au monastère Saint-Antoine-le-Grand de Montréal. Dès son arrivée, il a été accueilli par le supérieur, le père Jean el-Dahdouh, ainsi que par de nombreux membres de la diaspora libanaise. Il y avait parmi eux des religieux maronites du monastère, à l'instar du frère Élie Saad et du père Estéphan Farah, ainsi que des religieux orientaux œuvrant au Canada, comme le père Kamil Ishak, de la communauté syriaque-orthodoxe.
Simon Abi Ramia était accompagné de nombreuses personnalités de la diaspora aouniste, comme Robert Mahfouz, coordinateur du Courant patriotique libre (CPL) au Canada, Tony Mehanna, coordinateur du CPL à Montréal, Abir Chamoun, secrétaire du CPL au Canada, ou encore Saad Hannoush, qui est en charge des émigrés libanais au sein du parti. Le député s'est directement dirigé vers le sanctuaire des saints, qui contient des reliques de quatre saints maronites du Liban – Charbel, Rafqa, Hardini et Estéphane – devant lesquelles il s'est recueilli. Ensuite il a visité la chapelle et la grande église du monastère.
Avant son départ, il a laissé un mot sur le livre d'or des visiteurs: «Ce sanctuaire des saints maronites est un morceau du ciel libanais installé à Montréal, un autel de sainteté et d'amour pour notre nation au cœur du Canada même. C'est aussi une fierté pour l'ordre libanais maronite et pour notre pays, le Liban».

Petit déjeuner chez Mgr Tabet
Le lendemain, Simon Abi Ramia s'est joint au général retraité Chamel Roukoz, ancien commandant des forces d'élites de l'armée libanaise, et ils ont pris ensemble le petit déjeuner à l'éparchie maronite du Canada, où ils étaient reçus par Mgr Tabet, évêque des maronites du Canada. Samedi soir, un grand nombre de membres de la diaspora se sont rendus au restaurant libanais Nuits de Beyrouth, à Laval, pour accueillir, par des applaudissements, MM. Abi Ramia et Roukoz autour d'un dîner, en présence de nombreuses personnalités dont Mgr Tabet et le père el-Dahdouh.
Le dimanche dans l'après-midi, les deux visiteurs du Liban ont assisté à une messe solennelle à la paroisse maronite Saint-Jean-l'Apôtre. La messe a été célébrée par l'évêque Tabet, épaulé par le curé de la paroisse, le père Charbel Geagea et d'autres prêtres maronites. Mgr Tabet a rappelé dans son homélie l'importance du poste chrétien du président de la République libanaise.
«C'était une visite trop courte, mais très belle et fructueuse. Nos paroissiens souhaitaient avoir encore plus de temps pour discuter avec nos visiteurs. Nous nous réjouissons toujours à l'idée de recevoir les personnes qui viennent depuis le Liban nous rendre visite », a commenté le père el-Dahdouh à la fin de la visite.
Le député Abi Ramia a également participé, le 26 septembre, à une réunion de la branche de l'Amérique du Nord du CPL, pour ensuite se diriger vers Paris où il doit rencontrer des représentants du Parlement français.

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour ses proches, Aoun ne cédera pas

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué