Marc Dibeh

Ce qu'en dit le professeur - Marc Baroud

OLJ
09/09/2016

Incroyablement complices, jouant de la confusion que leurs prénoms et profession induisent dans l'esprit des gens, Marc Baroud et Marc Dibeh n'ont pas, n'ont jamais eu une relation classique de professeur/ étudiant. Du coup, il ne fallait pas s'attendre à un témoignage classique du premier sur le second. Plutôt que de parler « de » Dibeh, Baroud préfère parler « à » Dibeh. Sur un ton de connivence un peu taquine...

Il y a 10 ans, j'étais jeune prof, et voilà qu'un autre Marc, étudiant à l'Alba, s'inscrit en design de produit. Mais le prénom et l'intérêt pour le design ne sont pas les seuls points communs que j'ai découverts depuis. Je résumerais en 10 titres/anecdotes, les 10 années qui ont noué et scellé notre amitié.

2006 : un Marc qui en appelle un autre : « Tu devrais t'inscrire en design. » ; 2007 : le projet de la table basse, la commande et le chèque de 1$ ; 2008 : le concours Axor, et les montagnes russes dans la forêt noire ; 2009 : le premier job au bureau, et les pâtes au pistou ; 2010 : Love the Bird, et le débat sur la forme ; 2011 : les films de Bagdadi et le lancement de nos dîners du dimanche ; 2012 : Marc Dibeh prof à l'Alba, et le début officiel de la confusion Dibeh/Baroud ; 2013 : la collaboration Wires, Design/Miami et la photo du Wall Street Journal ; 2014 : l'expo solo de la Design Week, et la lampe sabre laser ; 2015-2016 : le bureau en colocation, Julio Iglésias et Pierre Bachelet.

 

Marc Baroud est designer libanais et directeur du département design de l'Alba

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.