Dernières Infos

Syrie : combats près d'Alep pour le contrôle d'une route clé

AFP
03/07/2016

Des combats opposaient dimanche près d'Alep rebelles et forces du régime syrien qui tentent de couper le principal et dernier axe de ravitaillement des quartiers insurgés dans cette ville du nord du pays en guerre, selon une ONG.

Les affrontements ont éclaté dans la nuit dans la zone agricole de Mallah, au nord d'Alep, entre l'armée du régime et des groupes rebelles islamistes alliés au Front Al-Nosra, la branche syrienne d'el-Qaëda, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Depuis deux ans, les forces du président Bachar el-Assad tentent de prendre le contrôle de cette zone, stratégique puisqu'elle longe la route du Castello, dernier axe de ravitaillement des quartiers est rebelles de la ville d'Alep avec la Turquie.

"Les forces du régime ont pu progresser dans la zone, mais la route du Castello est toujours ouverte", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. "Si elles prennent le contrôle de toute la zone de Mallah, elles pourront complètement assiéger les quartiers rebelles d'Alep", deuxième ville du pays et important enjeu de la guerre en Syrie, a-t-il ajouté.

Citant un commandant sur le terrain, le quotidien Al-Watan proche du régime a affirmé que l'armée avait repris Mallah mais qu'elle devait encore progresser de deux kilomètres pour pouvoir couper la route du Castello.
Les combats violents durent depuis fin juin, sans qu'aucune des deux parties ne réussisse véritablement à prendre le dessus. Des dizaines de combattants des deux bords ont été tués, selon l'OSDH.

Par le passé, les forces syriennes, appuyées par son aviation et celle de l'allié russe, ont dû reculer face aux contre-offensives menées par le Front Al-Nosra et ses alliés rebelles islamistes, dont les groupes Ahrar al-Cham et Faylaq al-Cham.

L'ancienne capitale économique du pays est divisée depuis juillet 2012 entre quartiers est tenus par les rebelles et zones ouest contrôlées par le régime.

La province d'Alep est morcelée entre les différents protagonistes de la guerre, avec des régions contrôlées par le régime, d'autres par les rebelles syriens ou encore par le Front Al-Nosra ou encore par les jihadistes rivaux de l'organisation Etat islamique (EI).

La guerre en Syrie a éclaté en 2011 et implique aujourd'hui une multitude d'acteurs syriens, régionaux et internationaux, outre les groupes jihadistes. Elle a fait plus de 280.000 morts.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué