X

Culture

Ces Libanais à la conquête de Milan...

Flash design

Du 12 au 17 avril, tout ce qui compte dans le monde du design se retrouve à Milan, où se tient la 55e édition du fameux Salon du meuble de Milan*. Un rendez-vous incontournable pour les professionnels de l'ameublement auquel participent, avec succès, nombre de jeunes créateurs libanais.

Zéna ZALZAL | OLJ
16/04/2016

Rapide tour d'horizon. À commencer par le duo Sayar & Garibeh. Stéphanie Sayar et Charbel Garibeh – qui ont ouvert, il y a moins d'un an, leur atelier à Beyrouth pour donner libre cours à leur inventivité et leur envie de design expérimental et haut de gamme – ne font jamais les choses comme les autres. Après avoir créé un service de plats-assiettes en marbre et cuivre modulables baptisé Bangle, les voilà qui réinventent le fauteuil à bascule en version balancement sur les côtés, plutôt qu'avant et arrière. De quoi faire perdre le nord à certains ! Sauf que dans la capitale du design italien, au nord de l'Italie justement, on adore leur Great Egret, ce siège à balance qui ressemble à une aigrette aux ailes largement déployées. La preuve, les deux jeunes designers font partie (à l'instar de Richard Yasmine, présenté dans L'Orient-Le Jour du vendredi 15 avril) de la sélection internationale des talents émergents de la Ventura Lambrate au Salon du meuble de Milan.
• Présent aussi à ce Salon, Samer el-Amine, ex-publicitaire reconverti il y a quelques années en designer, après un master en design industriel à la Scuola Politecnica de Milan.
Après s'être inspiré en 2012 de la fameuse chaise «khaizaran», qu'il avait revisitée en multi-versions contemporaines, le voilà donc qui lance directement en Italie, où il est désormais installé, sa nouvelle collection de meubles d'intérieurs et d'extérieurs. Des formes géométriques et modulables inspirées cette fois des motifs décoratifs du palais de l'Alhambra. Tables, tabourets-table d'appoint, chaises longues, miroirs, luminaires jusqu'au service de table, sa large gamme d'objets déclinant les arabesques modernisées est exposée dans plus d'une plateforme de cette semaine milanaise du design. Aussi bien dans le cadre de «Ladies & Gentlemen», qui réunit une sélection d'«intéressants designers contemporains», que dans l'exposition organisée par l'édition brésilienne de Casa Vogue ou encore dans le stand de «Raw Nature».
• À signaler également, la présence du talentueux duo David et Nicolas. Les jeunes designers libanais, poulains de la fameuse écurie de Nina Nilufar, célèbre galeriste milanaise, dévoilent au Nilufar Depot quelques-unes de leurs nouvelles pièces. Dont une élégante et intemporelle chaise Maurice, accompagnée de sa table d'appoint. Mais aussi chez Moooi Carpet, un superbe tapis. Toujours dans cette même veine «retro-cyber-futuriste» qui fait leur signature.

*Salone Internationale del Mobile, du 12 au 17 avril.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Dont une élégante et intemporelle chaise Maurice(!), accompagnée de sa table d'appoint." !
Chaise.... Morris !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.