Rechercher
Rechercher

Liban - Cadastre / Saïfi

Une partie de la rue Georges Haddad prend le nom de Raymond Eddé

MM. Bilal Hamad et Michel Eddé. Photos Hassan Assal

Une partie de la rue Georges Haddad, dans le quartier de Saïfi, a été débaptisée et portera désormais le nom de l'ancien Amid du Bloc national, Raymond Eddé. Il s'agit du tronçon de l'avenue qui va de Borj el-Ghazal, à Tabaris, à l'église Saint-Maron, à Gemmayzé. Son nom sera « Rue Raymond Eddé – Secteur Saïfi 28 ».
Une cérémonie a été organisée hier pour l'occasion, au salon de l'église Saint-Maron, en présence de l'archevêque maronite de Beyrouth, Mgr Boulos Matar, de l'ancien ministre, Michel Eddé, du député Ghassan Moukheiber, de l'ancien député Salah Honein, de l'épouse et du fils du chef du BN, Carlos Eddé, Ingrid et Raymond, représentant ce dernier, de l'ancien président du Conseil supérieur de la magistrature, Antoine Kheir, du président de la municipalité de Beyrouth, Bilal Hamad, et des membres du conseil municipal, de l'ancien président de l'ordre de la presse, Mohammad Baalbaki et d'un grand nombre de cadres et de partisans du BN.
Dans une allocution qu'il a prononcée pour l'occasion, Michel Eddé a salué la mémoire du Amid, mettant l'accent sur sa « vitalité de législateur » et exprimant l'espoir d'une « redynamisation du Parlement, au lieu des tentatives de le bloquer pour l'empêcher d'accomplir son devoir constitutionnel, à savoir l'élection d'un président de la République ». L'ancien ministre a ensuite souligné que le parcours du Amid « a été une source d'inspiration pour les Libanais qui restent attachés à leur système démocratique et à leur coexistence sur base d'une représentativité parlementaire juste de toutes les familles religieuses ».
Au terme de la cérémonie, les personnes présentes ont remonté la rue jusqu'à Tabaris pour lever le voile de la plaque portant le nom « Rue Raymond Eddé ».


Une partie de la rue Georges Haddad, dans le quartier de Saïfi, a été débaptisée et portera désormais le nom de l'ancien Amid du Bloc national, Raymond Eddé. Il s'agit du tronçon de l'avenue qui va de Borj el-Ghazal, à Tabaris, à l'église Saint-Maron, à Gemmayzé. Son nom sera « Rue Raymond Eddé – Secteur Saïfi 28 ».Une cérémonie a été organisée hier pour l'occasion, au...

commentaires (3)

Emile Eddé, Pierre Eddé et Raymond Eddé ont tout donne à notre pays. Ils méritent tous les honneurs et la reconnaissance de la Patrie.

Honneur et Patrie

12 h 52, le 10 septembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Emile Eddé, Pierre Eddé et Raymond Eddé ont tout donne à notre pays. Ils méritent tous les honneurs et la reconnaissance de la Patrie.

    Honneur et Patrie

    12 h 52, le 10 septembre 2015

  • QELLE RELATION ENTRE LES DEUX ?

    LA LIBRE EXPRESSION.

    19 h 59, le 17 juin 2015

  • Il était temps !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    05 h 35, le 17 juin 2015

Retour en haut