X

Moyen Orient et Monde

L’EI détruit la prison de Palmyre, symbole de la terreur du régime

OLJ
01/06/2015

Le groupe État islamique (EI) a fait exploser la prison de Palmyre, un des symboles de la répression du régime syrien.
Cette grande prison en plein désert, dont le seul nom terrorisait les Syriens, a « été détruite en grande partie après que l'EI a eu planté des bombes à l'intérieur et dans ses environs », selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). La ville antique du centre de la Syrie avait été prise il y a dix jours par les jihadistes. L'EI a diffusé sur Internet plusieurs photos de la destruction présumée de la prison. L'opposition syrienne en exil, hostile aussi bien au régime qu'à l'EI, a regretté la destruction de ce « symbole de la terreur des Assad ». « L'EI efface une preuve de la criminalité du clan des Assad », a tweeté Mohammad Sarmini, membre de l'opposition. « La prison de Palmyre est un témoin des crimes du siècle », commente un militant sur Twitter.
La prison de Palmyre est tristement célèbre pour le massacre de centaines de détenus par le régime en 1980, au temps de Hafez el-Assad, père de l'actuel président Bachar el-Assad. Des prisonniers politiques y ont croupi et ont été torturés pendant de longues années, avant que le régime n'y envoie surtout des insoumis et des déserteurs avec le début de la révolte de 2011. Avant la chute de Palmyre aux mains de l'EI, les détenus ont été transférés vers d'autres prisons de Syrie, selon l'OSDH. L'EI a diffusé récemment une vidéo inédite des geôles, notamment les cellules individuelles où à peine la lumière du jour filtrait.
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avec le début de la prospection, le Liban face à de nouvelles perspectives

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

À table

Quatre mouloukhyés à goûter

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants