X

Diaspora

Les communautés libanaise et arabe du Brésil s’activent

OLJ
20/04/2015

Le pays vers lequel les Libanais ont le plus émigré durant les 150 dernières années est sans nul doute le Brésil. De nouveaux mouvements sont en train d'y être créés afin de raviver la mémoire de dizaines, voire de centaines de milliers de descendants de Libanais, susceptibles de participer à des actions en faveur du pays du Cèdre.
La fête de la communauté arabe a ainsi réuni le 25 mars au Centro Sirio de São Paulo plus de mille personnes, officiels, hommes d'affaires et autres, représentant en particulier le Liban, la Palestine, la Syrie et l'Égypte. La soirée comprenait plusieurs animations culturelles, après les nombreux discours engagés, dont un concours de courts métrages réalisés par des jeunes descendants de
pays arabes.

Un symposium au Club Monte-Libano de Rio de Janeiro
Rio de Janeiro, certifiée comme l'un des plus belles villes du monde, va accueillir en 2016 les Jeux olympiques d'été. C'était la porte d'entrée au Brésil d'un nombre incalculable d'émigrés, alors qu'elle était encore la capitale du pays. À ce titre, elle possède un Club Monte-Libano trônant près de la « lagoa », qui a cependant perdu de son prestige lors des dernières décennies.
Son président, Eduardo Assemany, œuvre inlassablement pour sa réhabilitation, favorisant les actions culturelles. Le 26 mars, un symposium coorganisé avec le consulat du Liban à Rio, le nouvel Instituto de cultura Brasil-Libano, l'association RJLiban et la Fédération des associations libano-brésiliennes de Rio a réuni deux cents Libanais d'origine et amis du Liban venus assister à trois événements simultanés : l'inauguration de l'exposition de photographies sur le patrimoine libanais de Naji Farah, suivie de la projection du film Et maintenant on va où? de Nadine Labaki, traduit en portugais, puis d'un colloque sur les « chemins pouvant mener les jeunes au Liban ».
À l'issue de la soirée, un tirage au sort a été réalisé par Katia Shallita, vice-présidente de l'Instituto de cultura, au cours duquel cinq Brésiliens d'origine libanaise ont reçu une invitation gratuite pour le voyage RJLiban de retour aux sources qui se déroulera en juillet au Liban.

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.