Liban

Militaires otages : un « obstacle mineur » bloque encore l’échange

OLJ
01/04/2015

Les familles des militaires otages des jihadistes islamistes entre le jurd de Ersal et le Qalamoun ont changé d'humeur. Rendues inquiètes lundi par une série de rumeurs sur un gel des négociations, les familles avaient brièvement bloqué l'entrée nord de Beyrouth, ainsi que l'accès au Grand Sérail. Hier, elles ont affiché leur soulagement après avoir été rassurées par les autorités sur le sort de leurs proches.
« Le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, nous a donné l'assurance que les négociations vont bon train », a souligné l'un des proches des otages. « L'accord d'échange des otages (contre des prisonniers islamistes à Roumié, ndlr) est conclu. Un obstacle mineur, que nous ne pouvons vous dévoiler, persiste, mais devrait être surmonté », ont précisé les familles à l'intention des journalistes. Elles ont rappelé que le général Ibrahim, la Turquie et le Qatar se chargent des négociations. Hussein Youssef, porte-parole des familles, a ajouté de son côté : « Nous avons appris que l'État est largement ouvert aux négociations. J'appelle donc les ravisseurs à faire de même. » Et de préciser : « Tournons la page des menaces d'exécution. »

Enlèvements et contre-enlèvements à Laboué et Ersal
D'autre part, la situation a dégénéré hier entre les villages de Laboué et Ersal, dans la Békaa, après l'enlèvement, lundi à Ersal, de Hussein Seifeddine, qui a été conduit par ses ravisseurs vers le jurd de la localité, sous contrôle jihadiste. En représailles, des hommes armés de la famille Seifeddine ont enlevé hier à Laboué deux personnes de la famille Karnabi.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants