Rechercher
Rechercher

Liban

Pharaon : Les critères adoptés par la Santé doivent être clarifiés

Le ministre duTourisme Michel Pharaon a affirmé hier qu'il n'y a pas « d'affrontements entre le ministre de la Santé et lui-même », mais « nous appelons à une complémentarité entre les ministères de l'Agriculture, de l'Économie, du Tourisme et de la Santé ».
Se prononçant au cours d'une conférence de presse qui suivait directement celle de son collègue, M. Pharaon a demandé à ce que les critères adoptés par le ministère de la Santé dans le cadre de la campagne de sûreté alimentaire qu'il est en train de mener soient clarifiés. « Il importe à tous de connaître les critères du ministère de la Santé, a-t-il ainsi insisté. Nous soutenons l'action entreprise par le ministère de la Santé, mais nous avons des questions et des remarques. »
« Il est du droit des entreprises de réclamer qu'un nouvel examen soit effectué sur d'autres échantillons, d'autant que selon certaines données, le transport des échantillons n'a pas été conforme aux normes, a-t-il poursuivi. Comme les établissements, le ministère de la Santé a aussi des comptes à rendre d'autant qu'il n'a rien entrepris dans ce sens depuis vingt ans. »
Et M. Pharaon de conclure en assurant que « le ministère du Tourisme forme des inspecteurs » et que « certaines entreprises font de l'autocontrôle ».


Le ministre duTourisme Michel Pharaon a affirmé hier qu'il n'y a pas « d'affrontements entre le ministre de la Santé et lui-même », mais « nous appelons à une complémentarité entre les ministères de l'Agriculture, de l'Économie, du Tourisme et de la Santé ».
Se prononçant au cours d'une conférence de presse qui suivait directement celle de son collègue, M. Pharaon a...

commentaires (0)

Commentaires (0)