Dernières Infos

Syrie : le régime affirme aider militairement les forces kurdes à Kobané

AFP
22/10/2014

Les forces du régime de Bachar el-Assad apportent une aide militaire et logistique aux Kurdes défendant la ville syrienne de Kobané contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), selon le ministre syrien de l'Information Omrane al-Zohbi.

"L'Etat (syrien) avec ses forces militaires et ses avions a apporté un soutien militaire et logistique, et a fourni des munitions et des armes à la ville" de Kobané, a indiqué le ministre dans des déclarations diffusées mardi soir à la télévision syrienne et publiées mercredi par la presse.

Le groupe Etat islamique, apparu dans le conflit syrien au printemps 2013, a réussi à s'emparer de larges pans de territoires dans le nord et l'est du pays avant de lancer l'assaut le 16 septembre sur la ville de Kobané, frontalière de la Turquie. Les jihadistes se sont heurtés à la résistance féroce des forces kurdes, appuyées par les frappes aériennes de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis.

Damas "continuera à aider militairement Kobané au plus haut niveau, car il s'agit d'une question cruciale", a assuré le ministre de l'Information de Bachar el-Assad. "Dès le commencement de la bataille (à Kobané), l'Etat n'a pas hésité à assumer son rôle militaire, politique, social et humanitaire", car la ville de Aïn el-Arab (le nom arabe de Kobané) est "une terre syrienne et ses habitants sont syriens", a poursuivi M. Zohbi.

Les jihadistes contrôlent 50% de Kobané plus d'un mois après le début de leur offensive qui a poussé à la fuite plus de 300 000 personnes et fait plus de 700 morts selon une ONG. Dans le reste du pays, les combats entre rebelles et régime se poursuivent après trois ans et demi de guerre civile, déclenchée en mars 2011 par la répression brutale d'un mouvement de contestation populaire qui s'est ensuite transformé en rébellion armée.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué