Liban

L’Apsad proteste : Comme si on ajoutait un bâtiment à Baalbeck !

OLJ
15/10/2014

L'Association pour la protection des sites et des anciennes demeures au Liban (Apsad) a protesté contre le projet de construction d'un bâtiment annexe au musée national, qu'elle a présenté comme étant une violation du site « qui est une propriété publique classée ».
Le projet en question est de nature à altérer les lieux, a averti l'Apsad dans un communiqué publié hier. Elle s'est adressée au ministre de la Culture, Rony Arayji, pour l'interroger sur le point de savoir « comment un département censé protéger les sites archéologiques, touristiques et culturels peut créer ce genre de précédent irresponsable, qui risque d'avoir des conséquences désastreuses ». « L'Apsad redoute que ce projet n'encourage d'autres à émettre des décrets autorisant des atteintes à d'autres sites archéologiques, comme construire des bâtiments dans les ruines de Baalbeck ou ouvrir un restaurant au palais de Beiteddine. »
L'Apsad a appelé à l'annulation de ce projet et a fait assumer au ministère de la Culture et à la Fondation libanaise du patrimoine la responsabilité « des conséquences de cette aventure illégitime ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants