Culture

Des galeries libanaises à la Singapore Art Fair

Du 27 au 30 novembre 2014, la Singapore Art Fair, inspirée par celle se tenant à Beyrouth, s'installe à Suntec Singapore Convention & Exhibition Center. C'est ce que nous annoncions dans cette même page il n'y a pas si longtemps, pour informer les personnes intéressées.

OLJ
03/09/2014

Cette nouvelle foire accueille près de 70 galeries venant du monde entier dont 20 solos shows d'artistes exposés pour la première fois sur la scène internationale. La diversité des tendances représentées pour cette première édition est à l'image du bouillonnement artistique qui anime le monde de l'art.
Ouverte à toutes les pratiques artistiques, Singapore Art Fair offre une place de choix à la région du Sud/Sud-Est asiatique représentée par de nombreuses galeries attirées par cette nouvelle foire qui s'inscrit dans la nouvelle dynamique du marché de l'art à Singapour.
La création libanaise est à l'honneur pour cette édition inaugurale avec un pavillon coordonné par Janine Maamari, mais pas seulement... De nombreuses galeries fidèles depuis Beirut Art Fair confirment leur soutien à cette nouvelle aventure en Asie, dont la galerie Janine Rubeiz, Art on 56th, Emmagoss, Les Plumes et galerie Elsie Braidi.
De nombreuses galeries européennes se joignent à cette première édition : la France est représentée par Gallery Shchukin, la Galerie les Singuliers et Mamia Bretesché Gallery ; la Belgique est représentée par Mazel Galerie ; le Royaume-Uni est représenté par Lahd.
Et de l'autre côté de l'Atlantique, l'Argentine est représentée par Laura Arce Art Gallery et les États-Unis par Baik Art. L'art du Moyen-Orient est mis en lumière grâce à une plateforme coordonnée par Catherine David.
Dans les allées de la foire, la région Mena (Middle East – North Africa) est également représentée par Samer Kozah Gallery et Tajalliyat Gallery pour la Syrie et Salsali Private Museum, XVA et JAMM Art Gallery pour les Émirats arabes unis.
Cette foire fait la part belle aux créations artistiques telles que les installations ou la sculpture monumentale. Réalisées selon plusieurs techniques, terre, cuir, bois, acier ou bronze, avec des matériaux qui sont souvent peints ou patinés, les réalisations deviennent souvent supports de témoignage, de mémoire.
Au programme de cet événement également, des activités culturelles diverses, comme pour Beirut Art Fair, comprenant des interventions de spécialistes en la matière, des tables rondes thématiques, etc.
Singapore Art Fair s'inscrit dans la continuité de Beirut Art Fair qui a été créée il y a quatre ans, pour promouvoir l'art de la région Mena. Déterminée à inscrire sa place dans le paysage artistique international, cette initiative participe à la dynamique culturelle de Singapour et au rayonnement de son activité.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!