Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Israël pourrait être entraîné dans la spirale jihadiste

D'après un article publié dans le Daily Beast, les jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL, Daech) ne vont pas limiter leur offensive à l'Irak et à la Syrie. Le groupe a aussi les yeux rivés sur la Jordanie. Une attaque sur ce pays pourrait rendre le conflit encore plus complexe : la Jordanie, qui aujourd'hui n'a pas les moyens de répondre seule à la menace terroriste, ne tarderait pas à se tourner vers Israël et les États-Unis, selon des hauts fonctionnaires américains. Si Israël appuyait son voisin jordanien dans sa lutte contre les jihadistes, l'État hébreu deviendrait de facto l'allié de l'Iran, son ennemi juré qui se bat actuellement avec les forces irakiennes pour contenir l'avancée des insurgés. Mais des diplomates israéliens ont avoué à leurs homologues américains qu'Israël était prêt à sauver le royaume hachémite, la Jordanie étant un de leur rare allié dans la région.
Pour Thomas Sanderson, codirecteur des menaces transnationales du Centre des études stratégiques et internationales, « Israël et les États-Unis verraient une potentielle menace contre la Jordanie comme une menace contre eux-mêmes et offriraient tous les moyens appropriés aux Jordaniens pour y répondre ». Pour l'instant, les forces jordaniennes de sécurité se sont dit prêtes à faire face à la menace jihadiste...


D'après un article publié dans le Daily Beast, les jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL, Daech) ne vont pas limiter leur offensive à l'Irak et à la Syrie. Le groupe a aussi les yeux rivés sur la Jordanie. Une attaque sur ce pays pourrait rendre le conflit encore plus complexe : la Jordanie, qui aujourd'hui n'a pas les moyens de répondre seule à la menace...

commentaires (0)

Commentaires (0)