Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

La famille du jésuite Paolo Dall’Oglio exhorte ses ravisseurs à le libérer

Neuf mois après le rapt du jésuite italien Paolo Dall'Oglio, enlevé en Syrie, les membres de sa famille ont lancé un appel pour sa libération, a rapporté hier Radio-Vatican. « Nous demandons à ceux qui le détiennent de donner à Paolo la possibilité de reprendre sa liberté et de revenir à ses proches, et à toutes les institutions de continuer à travailler dans ce sens », affirme ce bref appel, qui est le premier de la famille Dall'Oglio. Une journée de prière avait été organisée en janvier dans diverses villes du monde pour le jésuite, personnalité symbole du dialogue entre chrétiens et musulmans, porté disparu depuis le 29 juillet 2013. Ce prêtre italien avait été enlevé près de Raqqa, alors qu'il était entré clandestinement dans le pays. Il serait détenu sans que nulle revendication ni preuve de vie n'ait été diffusée. Très connu en Syrie pour ses positions courageuses, Paolo Dall'Oglio y avait œuvré pour le dialogue interreligieux, en fondant une communauté dans un ancien monastère à Mar Moussa, avant d'être invité par le régime Assad à quitter la Syrie en 2012. Le père jésuite avait pris fait et cause pour l'opposition démocratique, dont il soutenait les revendications. Il craignait par-dessus tout une fermeture au dialogue qui entraînerait une radicalisation et ferait le jeu des extrêmes et de l'islamisme radical.

Neuf mois après le rapt du jésuite italien Paolo Dall'Oglio, enlevé en Syrie, les membres de sa famille ont lancé un appel pour sa libération, a rapporté hier Radio-Vatican. « Nous demandons à ceux qui le détiennent de donner à Paolo la possibilité de reprendre sa liberté et de revenir à ses proches, et à toutes les institutions de continuer à travailler dans ce sens », affirme...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut