X

« Il n’y a pas de retour possible à l’ère Moubarak »

Remaniement sous peu au ministère de la Défense

OLJ
03/02/2014

Le Premier ministre égyptien Hazem Beblaoui devrait annoncer cette semaine un remaniement qui affectera le ministère de la Défense, portefeuille que son actuel détenteur, Abdel Fattah Sissi, doit abandonner pour pouvoir se déclarer candidat à l'élection présidentielle, ont rapporté les médias du Caire. Le remaniement ne sera pas annoncé avant une visite, prévue demain et après-demain, de M. Beblaoui en Arabie saoudite.
Par ailleurs, au chapitre des violences terroristes, trois civils ont été blessés dans un attentat à la voiture piégée contre un bus transportant des soldats dans le Sinaï. L'attaque s'est produite à Rafah, sur la frontière avec la bande de Gaza.
En outre, le président destitué Mohammad Morsi a de nouveau comparu samedi devant les juges, dans un procès lié à la mort de sept manifestants lors de violences sous sa présidence. À la fin de l'audience, le procès a été reporté à demain. M. Morsi est jugé dans trois autres affaires. Au même moment, la justice ajournait à aujourd'hui un autre procès, celui du guide suprême des Frères musulmans, Mohammad Badie, et d'une cinquantaine d'islamistes pour « incitation à la violence ».
Parallèlement, un tribunal a acquitté hier 62 personnes, dont un caméraman égyptien d'al-Jazira, qui étaient accusées d'avoir participé durant l'été à des violences au Caire.

(Sources : agences)

À la une

Retour au dossier "« Il n’y a pas de retour possible à l’ère Moubarak » "

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants