X

Culture

Les horizons amples de Yaroslav Levchenko

Exposition Vues marines, portraits animaliers, ainsi qu’une magnifique représentation de la place Saint-Marc ornent les cimaises de la galerie Cynthia Nouhra jusqu’au 12 décembre.
30/10/2013
Des horizons marins aux cieux changeants, tout en roulement des vagues, écume des flots et nuances de bleus d’un réalisme magique... à la place Saint-Marc dans ses ors et lumières, les paysages signés Yaroslav Levchenko, de la nouvelle génération d’artistes russes, sont d’une fascinante séduction.
Ses portraits animaliers, par contre, balancent entre figures (canines surtout) aux expressions quasi humaines reproduites d’un pinceau à la minutie frisant l’art photographique et d’autres (d’oiseaux) aux tracés moins réussis compensés par un étincelant emploi de la couleur. À l’instar de ces flamboyants flamants roses sur fond noir...
Ce jeune peintre et sculpteur né en 1987 à Vladivostok, diplômé des beaux-arts de Saint-Pétersbourg et initié à la peinture murale auprès du célèbre Mylnikov, revisite, dans ses grandes lignes, l’académisme pictural pour en tirer une interprétation personnelle et contemporaine.
Ses toiles, caractérisées par une sorte d’ampleur du trait sous-jacent qui architecture ses compositions, marié à une palette d’une magnifique subtilité, offrent au regard une impression de plénitude sereine.
Lauréat de la 35e édition de l’Exposition d’art moderne du Japon en 2008, ses œuvres font déjà partie des collections du Musée de l’Hermitage (qui en possède 9 pièces) et du Musée national de Tokyo.
Pour sa première exposition au Liban, il présente donc, à la galerie Cynthia Nouhra, 11 huiles de grande dimension rassemblées sous l’intitulé « The Line Beneath » (La ligne en dessous). Parce que, explique-t-il dans la note d’intention qui accompagne l’accrochage, « ce sont de ces lignes cachées sous la surface de la réalité que seul l’artiste perçoit, qu’il puise l’essence des choses et le traduit dans son art ».
Un brin prétentieux, n’est-ce pas ? Mais il n’en reste pas moins que les peintures de Yaroslav Levchenko méritent le coup d’œil.

*Tehouitat Furn el-Chebback, avenue Élias Hraoui. Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 11h à 19h et samedi de 11h à 14h. Tél. : 01/281755 ou 03/186294.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : on tourne en rond !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué