X

Diaspora

Carlos Abumrad, écrivain de l’émigration libanaise au Brésil

21/01/2013
Le couple Fares Abumrad (Abou-Mrad) de Mimas et Regina Facuri (Fakhouri) de Kfair, deux villages proches de Hasbaya, au Liban-Sud, a eu huit enfants : quatre garçons – Nemer, Adib, Tufic et Camilo – et quatre filles – Hassibe, Rasmie, Almaza et Nabiha. Toujours à cause de la situation économique instable, entre autres, au Liban, Fares a vu, en 1924, ses quatre garçons devenus hommes partir en direction du Brésil, où ils travaillèrent dans le commerce. Ils ouvrirent des magasins de tissus dans les villes de Jundiai et Pirassununga, dans l’État de São Paulo. Tufic fut l’unique à retourner au Liban, où il se maria avec Rachide Saliba, originaire de Urna, en Syrie. Ils eurent des enfants, mais Tufic émigra de nouveau, avec sa famille, au Brésil. Camilo, le plus petit, se maria plus tard avec Maria da Penha, née au Brésil, fille de Feres et Zaquia Muzaiel, de Baalbeck. De ce mariage sont nés Carlos, Claudio, Clovis et Regina.
Carlos Abumrad, fils aîné de Camilo, né à Jundiai en 1949, travailla dans le commerce puis décida de prendre le chemin académique. Diplômé en lettres, il devint journaliste et écrivain, poursuivant toutefois sa carrière d’homme d’affaires. Il s’est ainsi lancé dans la communication à São Paulo et a travaillé dans plusieurs institutions, entre autres au journal O Estado de São Paulo. En 1981, il a créé et dirigé des publications se rapportant aux domaines des affaires industrielles, du commerce et des services. Il s’est aussi spécialisé dans la radiodiffusion, radio et télévision. En 2003, il a fondé sa propre maison d’édition CLC Ltda, qui programme des événements culturels –
www.editoraclc.com.br. Actuellement, il dirige CLC Ltda et il est reporter-collaborateur dans plusieurs revues, comme : 4 Rodas et Exame.
En tant qu’écrivain, Carlos s’est consacré à des écrits sur l’histoire de l’émigration. En août 2012, il a publié Les Libanais et Syriens qui font le Brésil – Ils atteignent leur unique objectif en Amérique : réussir, avec une préface de Roberto Khatlab. Il s’agit du second volume d’un premier livre édité en 2007 sur le même thème et intitulé Les Gens du Liban qui font le Brésil – La saga des émigrants qui sont venus faire l’Amérique. Dans les deux volumes, des histoires de famille sont racontées, comme celles des Abumrad, Srur, Cotait, Habr, Daher, Aboud, Schoueri, Ganme, Aidar, Haddad, Roumanos, Cury (Khoury), Jafet (Yafet), Afif, Maluf, Kassab, Auada, Esper, Chuary, Kallas, Abdallah, Assad, Atallah, Temer, Badra, Chohfi, Duailibi, Saigh, Camasmie, Zahran...
Pour écrire ces deux livres, édités par CLC Ltda, Carlos Abumrad réalisa une série d’entrevues avec des émigrés libanais et syriens qui, à la fin du XIXe siècle, arrivèrent ensemble au Brésil, ce qui donna lieu à des mariages mixtes libano-syriens. Sont interviewées des personnes de toutes les générations, racontant leurs aventures, leur parcours de travail, leurs difficultés, adaptations et réussites, la formation de leurs familles... Un travail de chercheur et d’historien dans lequel Carlos a rassemblé d’importantes archives significatives pour l’histoire de l’émigration au Brésil, à partir de la mémoire orale et de photos enrichissant son œuvre. Carlos mérite ainsi la reconnaissance pour son travail et pour ses efforts personnels.

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Tempête dans la région, crise gouvernementale au Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué