Auto

Zapping

OLJ
24/12/2012

La future Datsun sera... russe
Que les amateurs de l’histoire de Datsun et plus largement du Japon éteignent tout de suite leur poste... la régénération de la marque en tant que blason low cost de Nissan fait que la première Datsun de la nouvelle génération sera... russe !
Carlos Ghosn a annoncé durant l’année écoulée la résurrection de la marque Datsun sous forme d’une variante low cost de Nissan qui comporte déjà une déclinaison haut de gamme Infiniti. Pour l’histoire (pas la petite), Datsun (DAT étant les initiales des 3 créateurs) est la marque originelle rachetée en 1934 par l’association entre Nihon Sangyo (Nissan) et une autre entreprise qui relanceront après-guerre la production automobile sous la marque Datsun à l’international et Nissan au Japon. Le succès venant, décision est prise en 1981 de sacrifier Datsun pour ne garder que Nissan.
Le retour de Datsun sera donc moins prestigieux puisqu’il s’agira d’une marque low cost à destination des marchés émergents dotée d’une famille de modèles spécifiques dont le tout premier sera... russe ! En effet, après la signature de la prise de contrôle du propriétaire de Lada – AvtoVAZ – par l’alliance Renault-Nissan, on apprend que cette future Datsun sera produite en Russie dans l’usine de Togliatti sur une base de Lada Granta, celle-là même qui devrait être distribuée en France dès l’année prochaine.
Les considérations économiques n’ont que faire de l’histoire.

 

Audi est devenu producteur d’énergie
Quand on n’a pas de pétrole, il faut avoir des idées. Le slogan n’est pas nouveau. Il y en a peu pour le mettre en application, mais Audi est du nombre, c’est la concrétisation de l’incroyable projet e-gas. Pour le résumer, des éoliennes produisent de l’électricité qui est utilisée pour faire une électrolyse qui produit de l’hydrogène, qui est ensuite mélangé avec du CO2 récupéré dans une usine de biogaz qui ne savait quoi en faire, sinon le rejeter dans l’atmosphère. Le résultat est l’e-gas, un méthane synthétique, plus pur que le gaz naturel moyen et très bon comme carburant auto. Audi a financé la construction d’une usine à Werlte (nord-ouest de l’Allemagne), et elle ne sera pleinement opérationnelle qu’en 2013, mais d’ores et déjà, Audi est devenu plus qu’un simple constructeur automobile.
À terme, quand l’usine sera à son rythme de croisière, 1 500 Audi A3 TCNG pourront rouler 15 000 km par an avec l’e-gas produit. Et en toute neutralité du point de vue CO2, puisque le CO2 rejeté par la combustion de l’e-gas est celui qui n’avait pas été rejeté par l’usine de biogaz. C’est bien pensé, parfaitement renouvelable, et le plus beau est que cela marche !

PSA et GM confirment 3 futurs véhicules en commun
Les groupes français PSA Peugeot Citroën et américain General Motors (GM) ont confirmé la semaine dernière la signature d’accords visant le développement de trois véhicules en commun ainsi que la création d’une coentreprise dans le domaine des achats. Les premiers projets de développement en commun de plates-formes et de véhicules concernent : - un programme commun pour un monospace du segment C de marque Opel/Vauxhall et un CUV du segment C de marque Peugeot ;
- un programme commun de monospace du segment B pour les deux groupes ;
- le codéveloppement d’une plateforme modernisée du segment B pour des voitures à faible émission de CO2 destinées à la nouvelle génération de véhicules Opel/Vauxhall et PSA Peugeot Citroën en Europe et dans le reste du monde. D’autres projets de codéveloppement de véhicules encore à l’étude devraient faire l’objet d’annonces ultérieures. Les deux groupes précisent en outre que la commercialisation des premiers véhicules issus de cette collaboration, dont l’esthétique sera propre à chaque marque, est prévue en 2016. Dans le domaine des achats, une organisation commune pour l’Europe adossée à une coentreprise va être créée, même si elle est encore soumise à l’approbation des autorités compétentes de la concurrence. Enfin, les deux groupes font part de leur intention de créer ensemble une nouvelle génération de petits moteurs essence dérivée du programme PSA de petits moteurs essence (moteur EB), et de projets de véhicules et de projets industriels en Amérique latine ou dans d’autres marchés en croissance.

À la une

Retour à la page "Auto"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.