Dernières Infos

L'Onu craint la présence "de groupes terroristes" en Syrie

Reuters
26/05/2012

Des "groupes terroristes établis" semblent impliqués dans les violences qui secouent le pays, estime le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon dans une lettre adressée au Conseil de sécurité de l'Onu dont Reuters s'est procuré une copie vendredi.

Les attentats à la bombe se sont multipliés en Syrie, à Damas, Hama, Alep, Idlib et Deir Ezzor, rapporte Ban Ki-moon.

"La sophistication et la taille des bombes employées suggèrent un haut niveau d'expertise qui pourrait indiquer l'implication de groupes terroristes établis", indique-t-il, sans fournir plus de détails sur ces groupes.

Le secrétaire général de l'Onu s'est dit récemment persuadé qu’el-Qaïda était responsable des deux attentats suicides à la voiture piégée qui ont fait 55 morts à Damas le 10 mai dernier.

 

Dans sa lettre au Conseil de sécurité, Ban Ki-moon adresse également une mise en garde aux pays fournissant des armes au régime de Bachar el-Assad ou à l'opposition.

"Ceux qui songeraient à apporter une aide à quelque bord que ce soit au moyen d'armes, de formation militaire ou de toute autre assistance de nature militaire doivent reconsidérer ces options pour permettre une suspension durable des hostilités", écrit-il.

Selon la chaîne d'informations al-Arabiya, un navire russe transportant une cargaison d'armes navigue vers le port de Tartous, en Syrie, où il devrait arriver samedi. Cette affirmation a été jugée crédible par des diplomates occidentaux aux Nations unies

 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants