Moyen Orient et Monde

Pour l’opposition syrienne, l’armée pourrait mener la transition

OLJ
30/04/2011
Voici des extraits du communiqué publié hier à Damas par l'opposition syrienne. Un communiqué signé, en Syrie, par 150 responsables politiques, militants de la société civile et défenseurs des droits de l'homme, dont les noms n'ont pas été diffusés par mesure de sécurité. Il a également été signé par 23 Syriens établis hors de Syrie.
« Aujourd'hui, la Syrie fait face à deux options : soit le régime en place lui-même fait une transition pacifique vers la démocratie, mais nous doutons de la bonne volonté du régime à le faire, soit la transition se fera par un processus de protestations populaires qui évoluera en une révolution massive qui mettra fin au régime. (...) Mais cela se fera après une vague de violence et d'instabilité. »
« La Syrie peut atteindre cet objectif par de nombreux moyens. La réforme politique doit commencer par la réécriture de la Constitution d'une manière moderne et démocratique qui garantisse les droits fondamentaux de ses citoyens et mette l'accent sur un système d'équilibre entre les branches du gouvernement. (...) Cela comprend également une réforme radicale du système judiciaire et des institutions. » Ici, le communiqué appelle, entre autres, à la levée de l'état d'urgence, la libération des prisonniers politiques, la rédaction d'une nouvelle loi électorale, d'une loi sur les partis, d'une loi sur les médias, et encore la mise en place d'un comité national pour la vérité et la réconciliation. »
Partant du principe que le peuple a perdu confiance dans le régime, l'opposition estime que « la seule institution capable de diriger la période de transition serait l'armée, et en particulier l'actuel ministre de la Défense, le général Habib Ali, et le chef d'état-major Rajha Daoud ». Des personnalités qui devraient superviser une transition démocratique menant à l'organisation d'élections et au transfert du pouvoir aux civils.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants