Rechercher
Rechercher

Liban

Samy Gemayel : Le Hezbollah ne respecte pas le système démocratique

Le coordinateur du comité central du parti Kataëb, Samy Gemayel, a souligné, dans une interview au périodique français Direct Matin, que le pays « oscille entre la démocratie et l'instabilité sécuritaire », précisant que « l'environnement du Liban se montre hostile à son égard du fait des crises régionales impliquant les régimes syrien et iranien ».
M. Gemayel, qui effectue une visite à Paris, a déclaré dans ce cadre que l'avenir du système démocratique au Liban dépendra du résultat des prochaines élections législatives. Il a affirmé à ce propos que « le Hezbollah ne respecte pas le système démocratique », estimant que si ce parti remporte les élections, « rien ne garantira le maintien du système démocratique ». Après avoir émis l'espoir que « la démocratie prendra le dessus sur le langage de la violence » à l'occasion des élections, M. Gemayel a souligné que « le Hezbollah a certes le droit d'exprimer son point de vue en toute liberté, mais dans le cadre du respect des choix du peuple libanais ».
Interrogé sur les objectifs du parti Kataëb, M. Gemayel a déclaré : « Nous souhaitons faire évoluer le système politique. De nombreuses réformes sont à faire. D'une manière générale, il est nécessaire de calmer le jeu entre les composantes de la société libanaise et de nous orienter vers un État civil. »
En réponse à une question sur les menaces qui pèseraient sur sa personne, M. Gemayel a déclaré : « Le calme qui règne actuellement est très précaire. En tant que responsables, nous devons adopter des mesures de sécurité sévères et rester vigilants. »

Le coordinateur du comité central du parti Kataëb, Samy Gemayel, a souligné, dans une interview au périodique français Direct Matin, que le pays « oscille entre la démocratie et l'instabilité sécuritaire », précisant que « l'environnement du Liban se montre hostile à son égard du fait...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut