Actualités

Farid Hamadé n'est plus

BIOGRAPHIES
22/03/1999
Le Liban a perdu hier l’une de ses figures prestigieuses, Farid Rachid Hamadé, décédé en France à l’âge de 74 ans. Les obsèques du défunt auront lieu à Paris. Connu pour ses positions patriotiques favorables à l’indépendance, à la souveraineté et à la liberté de décision du Liban, Farid Hamadé, de confession druze, fut notamment un proche du général Michel Aoun, du temps où celui-ci était Premier ministre (1988-1990). Né en 1925 à Baakline, dans le Chouf, le défunt a fait ses études scolaires au collège de la Sagesse, et ses études de droit et d’économie à l’Université Saint-Joseph. Puis il a obtenu à Londres un doctorat en sciences politiques. Farid Hamadé a exercé la profession d’avocat à Beyrouth et s’est distingué en particulier dans des affaires pénales, plaidant souvent les cas de personnes nécessiteuses desquelles il s’est abstenu de demander des honoraires. Tout au long des événements qui ont éclaté dans le pays en 1975, Farid Hamadé s’est évertué à défendre l’idée d’un Liban uni fondé sur des valeurs nationales authentiques.

À la une

Retour au dossier "Actualités"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué