Rechercher
Rechercher

Des Palestiniens inspectent les dégâts causés par l'opération des forces spéciales israéliennes dans le camp de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza, le 9 juin 2024. Photo Eyad BABA / AFP

Direct Moyen-Orient

Le Hezbollah revendique une série d'attaques contre Israël : Jour 247 de la guerre de Gaza

Ce qu’il faut retenir

Blinken au Moyen-Orient la semaine prochaine pour promouvoir la proposition de cessez-le-feu.

L'armée américaine annonce la reprise d'une aide humanitaire à Gaza. 

Netanyahu exhorte Gantz, membre du cabinet de guerre, à ne pas démissionner.


19:09 heure de Beyrouth

Nous vous remercions d'avoir suivi notre couverture en direct de la guerre entre le Hamas et Israël.

Nous poursuivrons notre couverture du conflit dès demain matin.

19:08 heure de Beyrouth

Les brigades al-Qassam du Hamas ont déclaré dans une vidéo publiée sur leur chaîne Telegram que trois otages avaient été tués, dont un citoyen américain, lors d'une opération militaire israélienne menée samedi, au cours de laquelle certains otages ont été libérés.

Le groupe n'a pas divulgué les noms des personnes tuées, mais la vidéo montre ce qui semble être trois cadavres non identifiables avec des barres de censure sur le visage. « Vos captifs ne seront pas libérés tant que nos prisonniers ne le seront pas », ajoute la vidéo.

18:57 heure de Beyrouth

Le parti Otzma Yehudit du ministre israélien de la sécurité nationale Itamar Ben-Gvir a annoncé qu'il voterait à nouveau avec la coalition du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la Knesset, en raison du rejet apparent de l'accord par le Hamas et de la démission attendue du parti de l'Unité nationale du gouvernement, a rapporté le Haaretz.


Dans un communiqué, le parti a déclaré qu'il « continuerait à voter avec la coalition tant qu'il n'y aurait pas d'accord imprudent sur la table », et a appelé à « augmenter la pression militaire, qui s'est avérée une fois de plus être le moyen efficace de rendre nos otages ».

18:54 heure de Beyrouth

Des drones israéliens survolent de nombreux villages dans les caza de Tyr, Nabatiyé et Zahrani, rapporte notre correspondant dans le sud.

18:43 heure de Beyrouth

Le point sur la situation au Liban-Sud : 


- Une roquette a été lancée en direction de l'aviation militaire israélienne alors qu'elle franchissait le mur du son dans le sud du Liban, rapporte notre correspondant en citant une source sécuritaire.


- Une frappe de drone a visé la zone située entre Jebchit et Kfar Djal, au sud-ouest de Nabatiyé. Des équipes de secours se dirigent vers le lieu.

18:38 heure de Beyrouth

Un avion de chasse israélien a lancé des ballons thermiques et franchi le mur du son au-dessus de la Békaa, a rapporté notre correspondante dans la région Sarah Abdallah.

17:43 heure de Beyrouth

Les rebelles houthis du Yémen ont affirmé avoir visé des navires au large des côtes du pays avec des missiles et des drones après que des sociétés de sécurité maritime ont déclaré que deux navires avaient pris feu après avoir été touchés par des projectiles.

Dans un communiqué sur X, le porte-parole militaire des houthis, Yahya Saree, a déclaré que les insurgés avaient attaqué "deux navires appartenant à des sociétés qui ont violé" les directives du groupe de ne pas entrer dans les ports israéliens. Il a identifié ces navires comme étant le MSC Tavvishi battant pavillon libérien, et le Norderney, qui navigue sous le pavillon d'Antigua-et-Barbuda.

Le responsable houthi a ajouté que les rebelles avaient aussi ciblé le HMS Diamond, un navire de guerre britannique.

Cette attaque n'a pas été confirmée de source britannique.

17:14 heure de Beyrouth

Soixante-quatre enfants et 57 femmes figurent parmi les 274 Palestiniens tués lors du raid israélien mené lors de la libération des otages, rapporte Reuters, citant le bureau des médias du gouvernement du Hamas.

17:12 heure de Beyrouth

Une frappe aérienne israélienne a visé et entièrement détruit une maison dans la localité de Houla, (caza de Marjeyoun), ont indiqué des habitants à notre correspondant au Liban-Sud.


Aucun blessé n'a été signalé jusqu'à présent.

16:50 heure de Beyrouth

Lors de son discours hebdomadaire du dimanche, le pape François a déclaré qu'il espérait qu'Israël et le Hamas accepteront immédiatement les propositions de paix concernant le cessez-le-feu et la libération des otages « pour le bien des Palestiniens et des Israéliens ».

Le pape a exhorté la communauté internationale à agir « de toute urgence » pour acheminer davantage d'aide dans la bande de Gaza dévastée par la guerre.

« L'aide humanitaire doit pouvoir parvenir à ceux qui en ont besoin, et personne ne peut l'empêcher », a-t-il déclaré.

15:43 heure de Beyrouth

L'interdiction des activités de la chaine Al-Jazeera en Israël a été prolongée de 45 jours par l'autorité israélienne de régulation des télécommunications, après que le cabinet a reconnu que ses émissions constituaient une menace pour la sécurité, rapporte Reuters.


La semaine dernière, un tribunal de Tel-Aviv a confirmé l'interdiction initiale de 35 jours, imposée par le gouvernement pour des raisons de sécurité nationale, qui a pris fin samedi. Dans une décision séparée concernant une requête d'Al Jazeera contre la fermeture, la Cour suprême d'Israël a qualifié de « précédent » la mesure prise à l'encontre de la chaîne de radiodiffusion soutenue par le Qatar. Elle a donné au gouvernement israélien jusqu'au 8 août pour présenter des arguments expliquant « pourquoi il ne devrait pas être déterminé que la loi empêchant un radiodiffuseur étranger de nuire à la sécurité nationale » est nulle.


« Nous ne permettrons pas à la chaîne terroriste Al Jazeera d'émettre depuis Israël et de mettre en danger nos combattants », a déclaré Shlomo Karhi, ajoutant que la loi l'autorisait, en tant que ministre des communications, à prendre de telles mesures à l'encontre des diffuseurs étrangers. « Compte tenu de la gravité des dommages causés à la sécurité de l'État, je suis convaincu que les ordonnances de fermeture seront également étendues à l'avenir », a-t-il ajouté.

15:10 heure de Beyrouth

Le Hezbollah a revendiqué une série d'attaques contre Israël cet après-midi :

- Le Hezbollah a affirmé avoir lancé une « attaque aérienne avec un escadron de drones sur le quartier général du bataillon d'artillerie à Odem, ciblant ses officiers et ses soldats et atteignant leurs cibles avec précision ». Plus tôt, le Haaretz avait rapporté que des sirènes ont retenti dans le nord d'Israël. Le parti chiite a indiqué que cette attaque était en « représailles » à celle menée par Israël contre la localité de Khiam.


- Le Hezbollah a également annoncé avoir ciblé à 12h50, le site de Birket Richa, à la frontière entre le Liban et Israël, ciblant un déploiement de soldats ainsi qu'un équipement d'espionnage « avec des obus d'artillerie et des missiles guidés ».


- Il a également annoncé une autre attaque menée à 13h55 contre la position de Samaka, située sur les collines contestées de Kfarchouba.

14:25 heure de Beyrouth

Le député du Hezbollah Hassan Ezzedine a déclaré que « même si Israël a pu libérer quatre de ses otages (qui étaient détenus par le Hamas), le groupe palestinien avait encore 120 autres prisonniers ».


S'exprimant depuis Tebnine (caza de Bint Jbeil) lors d'un événement commémoratif en l'honneur de l'un des combattants tués du Hezbollah, M. Ezzedine a noté que cette « libération ne change rien aux défis militaires ou diplomatiques d'Israël ».


« L'axe de la résistance s'engage dans des confrontations stratégiques et créatives qui auront des implications régionales et mondiales significatives », a conclu l'élu.

14:24 heure de Beyrouth

Le cheikh Nabil Kaouk, membre du Conseil central du Hezbollah, a souligné « l'efficacité du Front de soutien à Gaza », que le Hezbollah a lancé pour soutenir son allié palestinien, le Hamas.


S'exprimant depuis Babliyé lors de la cérémonie de commémoration d'un combattant du Hezbollah tué, M. Kaouk a déclaré que « la résistance au Liban s'est renforcée, tandis que la puissance de l'ennemi (israélien) a diminué à tous les niveaux », interprétant les menaces fréquentes d'Israël contre le Liban « comme des signes de sa douleur et de son désespoir ».

14:10 heure de Beyrouth

- Un important incendie au Liban-Sud s'est déclaré après qu'une roquette israélienne est tombée entre les villages de Jibbein et Yarine (caza de Tyr), rapporte notre correspondant.


- Des tirs d'artillerie israéliens ont visé les abords de Khiam (caza de Marjeyoun) et la zone de Wadi Hassan, située entre entre Jibbein, Chihine et Majdel Zoun (caza de Tyr).

14:01 heure de Beyrouth

Le point sur la situation au Liban-Sud :


- L'artillerie israélienne a visé la localité de Khiam (caza de Marjeyoun), a indiqué une source sécuritaire à notre correspondant dans le Sud.


- Le Hezbollah a affirmé avoir bombardé "des positions d'artillerie de l'ennemi israélien à Zaoura, dans le Golan syrien occupé et un déploiement de soldats autour de Zaoura, en riposte aux attaques israéliennes qui ont visé les villages de Aïtaroun (caza de Bint Jbeil) et Markaba (caza de Marjeyoun).


- Des sirènes d'alarme ont retenti dans le nord d’Israël, indique le Haaretz. L’armée israélienne a par ailleurs rapporté qu'un barrage d’au moins 10 roquettes a été lancé depuis le Liban en direction d'Israël, a rapporté le média israélien.

13:45 heure de Beyrouth

Treize soldats israéliens ont été blessés lors de combats dans la bande de Gaza au cours du week-end, dont un dans un état grave, trois dans un état modéré et neuf dans un état léger, a indiqué l'armée israélienne, selon le Haaretz.

Le média israélien indique que 1 908 soldats ont été blessés dans la bande de Gaza depuis l'entrée de l'armée israélienne dans l'enclave bande en octobre, dont 371 dans un état grave.

13:31 heure de Beyrouth

Des membres du Croissant-Rouge palestinien ont réagi à une attaque près du camp de Bureij, dans le centre de Gaza, où nous avions signalé de nombreuses victimes.

Des images postées par le Croissant-Rouge palestinien montrent ses sauveteurs en train d'emmener d'urgence un homme au visage ensanglanté à l'hôpital pour y être soigné.

Outre le sauvetage de quatre blessés dans la zone de Bureij, le Croissant-Rouge palestinien a indiqué que ses équipes avaient retrouvé les corps de quatre personnes tuées.

13:19 heure de Beyrouth

La Turquie a qualifié d'« attaque barbare » l'opération menée par Israël pour libérer ses otages, qui a fait au moins 226 morts parmi les Palestiniens.


« Avec cette dernière attaque barbare, Israël a ajouté un nouveau crime à la liste des crimes de guerre qu'il a commis à Gaza », a déclaré le ministère des Affaires étrangères d'Ankara.

13:16 heure de Beyrouth

Au moins 274 Palestiniens ont été tués et 698 blessés lors de frappes israéliennes sur le camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza, a déclaré le ministère de la santé de Gaza, rapporte Reuters.


L'offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza a tué au moins 37 084 Palestiniens et en a blessé 84 494 depuis le 7 octobre, a indiqué le ministère dans un communiqué.

12:45 heure de Beyrouth

Le point sur la situation au Liban-Sud ce matin :

- Le Hezbollah a annoncé la mort de l'un de ses combattants, Ali Hamad, originaire de Aïtaroun (caza de Bint Jbeil). Selon notre correspondant dans le sud, la victime a été tuée lors de la frappe israélienne sur ce village hier.


- Le Hezbollah a déclaré avoir pris pour cible le site israélien de Ramtha dans les collines contestées de Kfarchouba à 10h35.


- L'artillerie israélienne a pris pour cible Houla (caza de Marjeyoun) et Naqoura (Tyr) dans le sud du pays, ont rapporté des résidents locaux.

12:37 heure de Beyrouth

- Le Hezbollah a déclaré que « en représailles aux attaques israéliennes contre des villages du sud et au ciblage de civils, en particulier à Aïta el-Chaab (caza de Bint Jbeil), qui ont fait des victimes civiles, les combattants du Hezbollah ont ciblé un bâtiment appartenant aux services de renseignement militaire israéliens dans la colonie de Misgav Am avec des armes appropriées, ce qui a entraîné des dommages importants et des victimes ».

- A 21h30, un drone israélien a largué deux bombes près de l'Organisation sanitaire islamique, affiliée au Hezbollah à Markaba, endommageant une ambulance et forçant l'équipe de secours de à se retirer dans la ville voisine de Bani Hayyan. Des incendies se sont également déclenchés dans la forêt près de Markaba en raison des tirs d'obus au phosphore.

- Une frappe de drone israélien a visé Aïta el-Chaab à 23 heures, selon des résidents locaux.

- A 22h35, des combattants du Hezbollah ont pris pour cible un groupe de soldats israéliens en utilisant des obus au phosphore et en allumant des feux dans les forêts en face de Ramiyé (caza de Bint Jbeil).

- Des tirs intermittents d'artillerie israélienne ont eu lieu à la périphérie des villes de Dhayra, Alma el-Chaab, et Tayr Harfa (Tyr), ont rapporté des résidents locaux. 

12:37 heure de Beyrouth

Toujours à la frontière libano-israélienne :

- Après 20 heures, des tirs d'artillerie israéliens ont visé la périphérie de la ville de Khiam (caza de Marjeyoun), ont rapporté des habitants.

- Après 21 heures, le Hezbollah a déclaré avoir riposté à l'attaque de Khiam en prenant pour cible la ville de Metula, qui fait face à Khiam.

- Le Hezbollah a déclaré hier soir qu'en réponse à l'attaque contre Khiam, ses combattants ont pris pour cible un bâtiment utilisé par des soldats israéliens dans la ville israélienne de Kiryat Shmona, qui fait face à Houla (caza de Marjeyoun).

Dans une autre déclaration, le parti a indiqué qu'en représailles aux attaques contre Markaba et Aïta al-Shaab (caza de Bint Jbeil), ses combattants ont lancé des roquettes Fajr-2 sur le poste de commandement du bataillon « Katiba al-Sahl » dans la caserne Beit Hilel, près de Kiryat Shmona.

12:21 heure de Beyrouth

Le point sur la situation sécuritaire au Liban-Sud la nuit dernière :

- Les scouts al-Rissala, affiliés au mouvement Amal, ont affirmé dans un communiqué avoir participé aux opérations de lutte contre les incendies après une frappe aérienne sur le village de Markaba (caza de Marjeyoun) la nuit dernière et transporté les personnes blessées vers les hôpitaux de la région.

Ils ont également noté que leur unité de lutte contre les incendies a opéré à Adaïssé et Taybé à la suite d'un bombardement israélien avec des obus incendiaires au phosphore. L'artillerie israélienne a en effet tiré des obus au phosphore à la périphérie de Adaissé, provoquant un important incendie que les équipes de pompiers ont eu du mal à maîtriser.

« Le feu a également déclenché l'explosion de plusieurs mines terrestres abandonnées dans le sud du Liban » , selon notre correspondant.

11:55 heure de Beyrouth

En Israël, Benny Gantz, l'ex-chef de l'armée devenu rival politique de Benjamin Netanyahu, qui devait annoncer samedi soir sa démission du cabinet de guerre, a annulé son intervention peu après l'annonce de la libération des otages.


Il exigeait l'adoption d'un « plan d'action » sur l'après-guerre dans la bande de gaza, faute de quoi il se verrait « contraint de démissionner du gouvernement », qu'il avait rejoint après le 7 octobre.


M. Netanyahu a exhorté sur X son rival à ne pas quitter son gouvernement, soulignant que l'heure était à « l'unité et non à la division ».

11:54 heure de Beyrouth

Alors que les efforts diplomatiques pour arracher une trêve piétinent, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken est attendu la semaine prochaine en Israël, en Egypte, au Qatar et en Jordanie, pour « promouvoir une proposition de cessez-le-feu » présentée récemment par le président Joe Biden, selon Washington.


Selon le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier, le Qatar et l'Egypte ont récemment menacé des responsables du Hamas d'arrestation et d'expulsion de Doha, où ils sont basés, s'ils n'acceptaient pas une trêve avec Israël.

11:51 heure de Beyrouth

Se disant « soulagée » de la libération des otages, la rapporteuse spéciale de l'ONU dans les territoires palestiniens Francesca Albanese a déploré sur X que ce soit « au prix d'au moins 200 Palestiniens, dont des enfants, tués et plus de 400 blessés ».


« Cette horreur doit s'arrêter », a martelé le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres sur X.


Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a, lui, affirmé dans un communiqué depuis Doha que la « résistance » allait « continuer ».

11:50 heure de Beyrouth

L'armée israélienne a également réfuté la participation de soldats américains au sol pour la libération d'otages, après des informations de presse faisant état d'un soutien américain aux opérations.


« Il n'y a eu aucun soldat américain, ni aucune participation américaine au sol dans cette opération », a affirmé un porte-parole de l'armée israélienne, Avichay Adraee, à la chaîne Mashhad TV.


Samedi matin, lors « d'une opération spéciale difficile de jour à Nousseirat, quatre otages israéliens ont été libérés », avait écrit plus tôt l'armée israélienne dans un communiqué, au neuvième mois de guerre contre le Hamas.


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé que la libération des otages constituait une preuve qu'Israël ne cédait pas « face au terrorisme ».

11:49 heure de Beyrouth

L'armée américaine a précisé avoir livré, à partir du port artificiel temporaire réparé après une tempête au large de Gaza, près de 500 tonnes d'aide humanitaire « indispensable » aux 2,4 millions d'habitants confrontés à un risque de famine.


Elle a en revanche nié que ce pont - « ses équipements, son personnel et ses installations » - ait servi aux opérations de libération des otages. « Une zone au sud de cette installation a été utilisée par les Israéliens pour assurer le retour des otages en Israël. Toute autre affirmation est fausse », a affirmé le Centcom dans un communiqué.

11:49 heure de Beyrouth

La livraison d'aide humanitaire à Gaza a repris via la jetée temporaire américaine, a annoncé l'armée des Etats-Unis, niant que l'infrastructure ait servi à la libération des quatre otages israéliens d'un camp de réfugiés où le Hamas a fait état de 210 personnes tuées.

11:44 heure de Beyrouth

Bonjour !

Nous sommes au 247e jour de la guerre dans la bande de Gaza. Il s'agit également du 246e jour depuis l'ouverture d'un front au Liban-Sud entre le Hezbollah et l'armée israélienne.

Retrouvez ici notre couverture en direct du conflit et ses répercussions dans la région.

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut