Rechercher
Rechercher

Politique - Diplomatie

Un accord sur la frontière terrestre entre Israël et le Liban est possible, estime Hochstein

« Je ne m'attends pas à une paix éternelle, entre le Hezbollah et Israël » a tempéré l'émissaire américain.

L'envoyé américain Amos Hochstein lors d'une conférence de presse après avoir rencontré le président du Parlement libanais Nabih Berry à Beyrouth, le 4 mars 2024. Reuters/Mohamed Azakir/File Photo

Un accord sur la frontière terrestre entre Israël et le Liban, mis en œuvre par phases successives, pourrait atténuer le conflit latent entre les deux pays, a déclaré jeudi l’émissaire américain, Amos Hochstein.

« Je ne m'attends pas à une paix, une paix éternelle, entre le Hezbollah et Israël », a déclaré M. Hochstein, conseiller principal du président à la Maison Blanche pour l'Énergie et les Investissements, lors d'une interview avec le Carnegie Endowment for International Peace citée par Reuters. « Mais si nous pouvons parvenir à un ensemble d'accords (...) et éliminer une partie des motivations au conflit et établir pour la première fois une frontière reconnue entre les deux pays, je pense que nous ferons un grand pas en avant ».

Les affrontements entre Israël et le Hezbollah ont suscité des craintes d'une guerre plus vaste au Moyen-Orient. Les deux parties s'engagent régulièrement dans des échanges de tirs de missiles et des frappes aériennes depuis le début de la guerre à Gaza en octobre dernier.

Lire aussi

Frontière terrestre libano-israélienne : où en sommes-nous ?

M. Hochstein a négocié un accord sur la frontière maritime entre Israël et le Liban à la fin de 2022, après deux ans de négociations, qui a ouvert la voie à l'exploitation par les deux pays du gaz naturel et d'autres ressources dans la région. Le diplomate travaille à la démarcation de la frontière terrestre entre les deux pays, qui pourrait se faire en plusieurs étapes. La première permettrait aux habitants des communautés du nord d'Israël de rentrer chez eux et à ceux des communautés du sud du Liban également de rentrer chez eux, a-t-il expliqué. 

Cela nécessiterait en partie un renforcement de l'armée libanaise, notamment par le recrutement, la formation et l'équipement des forces, a ajouté M. Hochstein sans en préciser les modalités.

La deuxième phase consisterait à mettre en place un programme économique pour le Liban, « en veillant à ce que la communauté internationale montre au peuple libanais que nous investissons en sa faveur ».

Le réseau électrique libanais, par exemple, ne fonctionne que quelques heures par jour, ce qui nuit considérablement à l'économie du pays. « Nous avons une solution pour cela, nous avons mis au point un ensemble de mesures qui permettraient d'obtenir 12 heures d'électricité en très peu de temps », a encore déclaré M. Hochstein. La dernière phase serait un accord sur la frontière terrestre entre le Liban et Israël, a-t-il ajouté.

Si la politique et l'économie sont stabilisées au Liban, cela pourrait contribuer à réduire l'influence de l'Iran dans ce pays, estime l'émissaire américain. « La capacité des forces extérieures à influencer le Liban diminuera considérablement », a-t-il déclaré.

Un accord sur la frontière terrestre entre Israël et le Liban, mis en œuvre par phases successives, pourrait atténuer le conflit latent entre les deux pays, a déclaré jeudi l’émissaire américain, Amos Hochstein.« Je ne m'attends pas à une paix, une paix éternelle, entre le Hezbollah et Israël », a déclaré M. Hochstein, conseiller principal du président à la Maison...
commentaires (10)

HN trouvera une autre excuse pour continuer à faire la guerre. Il a reçu plein d’armes qui ont coûté un bras aux mollahs, il ne va pas les enterrer ni s’assoir dessus. Alors sa résistance trouverait toujours une raison pour refuser tout accord de paix. Préparez-vous à ce qu’il vous sorte ses conditions sur la frontière maritime, l’exploitation exclusive du gaz, l’évacuation des juifs d’Isreal et la libération de Noumea et de tous les pays colonisés et plus encore, tant que vous êtes à son écoute et à ses ordres parce qu’il est super armé.

Sissi zayyat

14 h 39, le 31 mai 2024

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • HN trouvera une autre excuse pour continuer à faire la guerre. Il a reçu plein d’armes qui ont coûté un bras aux mollahs, il ne va pas les enterrer ni s’assoir dessus. Alors sa résistance trouverait toujours une raison pour refuser tout accord de paix. Préparez-vous à ce qu’il vous sorte ses conditions sur la frontière maritime, l’exploitation exclusive du gaz, l’évacuation des juifs d’Isreal et la libération de Noumea et de tous les pays colonisés et plus encore, tant que vous êtes à son écoute et à ses ordres parce qu’il est super armé.

    Sissi zayyat

    14 h 39, le 31 mai 2024

  • DANS LES ACCORDS MARITIMES ISRAEL NOUS A USURPE 1430 KM2 DE MER ET UNE PARTIE DU PUITS MARITIME DE CANA. DES TRAITRES ONT SIGNE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 19, le 31 mai 2024

  • Peux t’on faire confiance aux yankees? Et tout leur bla bla bla ? Ils ne donnent que des bottes à l’armée libanaise et des milliards à notre ennemi. Je suis ecroulé de rire quand nathanhell se compare au débarquement du 6 juin et furieux que personne ne réagisse au scandaleux texte de Nicky Halley sur un missile sio à larguer sur le sud Liban avec ´kill them all ´ tfehh

    TAMIN FAROUCK

    08 h 27, le 31 mai 2024

  • Bien sûr que c’est possible, la frontière maritime a bien été tracée alors pourquoi pas l es frontières terrestres. Il suffit d’un petit accord entre les USA, Israël et l’Iran et tous les pantins Libanais oublieront les déclarations guerrières et marcherons au pas. Et le Liban aura encore fois payé le prix.

    Goraieb Nada

    07 h 34, le 31 mai 2024

  • Allez, activez les démarches selon le droit international.

    Mohamed Melhem

    05 h 17, le 31 mai 2024

  • La signature des accords très avantageux au Liban sur la frontière maritime avec l'entité as t-il apporté le calme ? Non on a vu le 8/10 !!!

    Dorfler lazare

    00 h 07, le 31 mai 2024

  • En echange de quoi ? Le reste du Liban en cadeau au duo chiite?

    hrychsted

    23 h 27, le 30 mai 2024

  • On la voit de loin la politique de la carotte et du baton....á 6 mois de la présidentielle américaine ...c'est cousu de fil blanc pour appâter le hezb.

    Moi

    23 h 26, le 30 mai 2024

  • Ce serait un tout petit pas, mais pour moi,un très grand saut si les États Unis s’intéressent un peu plus au Liban. Bravo pour les États Unis. Il reste à imposer à Israël une cessez le feu à gaza et à faire libérer tous les otages sans exception et libérer tous les prisonniers palestiniens en premier lieu Marwan Barghouti , à faire chuter le gouvernement Netanyahu et à inviter Ilan pappé à créer un parti de paix et se présenter aux élections comme premier ministre d’israël, à libérer les territoires libanais occupés afin de faire intégrer le Hezbollah dans l’armée libanaise. Ce serait SUPER.

    Mohamed Melhem

    21 h 59, le 30 mai 2024

  • Sounds good !

    Wow

    21 h 31, le 30 mai 2024

Retour en haut